La fin des trottinettes électriques en libre service à Lyon ?
Actualité lyonnaise

La fin des trottinettes électriques en libre service à Lyon ?

Publié le.

9/6/2020

Depuis le déconfinement le 11 mai dernier, les incivilités liées à l’usage des trottinettes en libre-service ont été de nombreuses fois montrées du doigt ! Entre les véhicules laissés n’importe où, la circulation sur les trottoirs, les excès de vitesse dangereux pour les piétons, ou encore les personnes circulant à deux sur la même trottinette, nous nous sommes pour beaucoup indignés ! Tant et si bien que certains se demandaient même si leur usage était menacé d’interdiction. Le Petit Paumé revient sur ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Pas d’interdiction pure et simple !

Pas de panique ! Vous pourrez toujours rentrer de soirée à 3h du tam en roulant et non en clopinant. En fait, il n’est pas question d’interdire purement et simplement l’usage des trottinettes, mais bien de le réguler.

En 2020, la ville de Lyon a donc lancé un projet d’envergure, dont vous trouverez tous les détails dans cet article de janvier dernier.

En bref, la loi LOM a été promulguée en décembre 2019 et de le Code de la route modifié par décret. Ceci implique :

  • Des limitations de vitesse : tous ces deux-roues en libre service doivent être bridés à 25 km/h, sous peine d’une amende de 1 500€ et de la confiscation du véhicule. Dans les zones piétonnes, la limitation passe à 6 km/h !
  • Un âge minimum : l’âge minimum légal pour emprunter une trottinette est de 12 ans.
  • Interdiction de circuler à deux sur la même trottinette
  • Interdiction de circuler sur les trottoirs : c’est désormais officiellement interdit et cela vous expose à une amende de 35 euros.
  • Régulation des emplacements de stationnement, comme vous avez dû le voir rue Edouard Herriot par exemple

Selon les chiffres du journal Le Parisien, ces derniers temps la police multiplie ces derniers jours les amendes et doit enlever les trottinettes gênantes au rythme de 50 par jour.

Nul doute que cela confirme le projet de la ville de limiter le nombre d’opérateurs !

Plus que deux opérateurs à partir de septembre

On vous l’expliquait déjà dans l’article de janvier, la ville a confirmé sa volonté de réduire le nombre d’opérateurs dans ce secteur, pour réduire les incivilités et pour d’avantage de confort et de sécurité.

D’ici septembre, la mairie aura donc sélectionné deux opérateurs parmi tous ceux ayant répondu à l’appel à candidature (entre autres Lime, Dott, Bird et VOI). Pour l’instant, 13 entreprises se sont présentées ! In fine, chacune des entreprises devra gérer, au maximum, 2 000 véhicules, soit au total 4 000 trottinettes dans la ville de Lyon, contre quelques 30 000 au plus fort des activités !

En attendant cette sélection, ajoutons que l’adjoint au maire chargé de la sécurité a récemment envoyé un communiqué aux opérateurs les enjoignant de réguler leurs services, sous peine d’une interdiction complète ! « Ces comportements ne peuvent plus durer ! » affirme Jean-Yves Sécheresses. Il dénonce « l'augmentation inacceptable des incivilités » et menace d’ « une interdiction de l'utilisation de ces engins sur le territoire de la ville, et ce dans les plus brefs délais ».

Peut-être que ces régulations vont inciter les lyonnais à utiliser encore d’autres moyens de circulation, autres que les transports en commun : la métropole a notamment aménagé la ville pour une circulation en vélo plus sereine et sécurisée.



Crédits image : france3-région

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.