Les autres noms des monuments de Lyon - Partie 2
Redécouvrir Lyon

Les autres noms des monuments de Lyon - Partie 2

Publié le.

30/1/2023

Photographie

On vous a déjà dévoilé dans un précédent article les surnoms de 5 monuments emblématiques de la ville des Gones. Laissez-vous surprendre par un deuxième tour des surnoms de celles et ceux qu’on affectionne et qui occupent le panorama lyonnais.

Le grille-pain

La façade de style néo classique de notre bel Opéra, construit en 1831, donne son inspiration à ce surnom. Les arcades et les muses font partie de son histoire et participent au charme de son architecture. Les spectateurs n’ont que faire du petit-déjeuner, c’est pour la danse, l’opéra et les ballets qu’ils recherchent la satiété.

La râpe à fromage

La Tour panoramique de la Duchère et ses 26 étages offrent une vue remarquable du haut de la colline. Sa structure en étoile, ses fenêtres en pointillées et ses balcons triangulaires lui donnent ses aspects d'ustensile de cuisine. Résidentielle, peut-être renferme-t-elle autant de logements que de copeaux de parmesan ?

La mimolette

Les trous du Cube Orange de confluence, construit en 2010 par l'équipe d'architectes Dominique Jakob et Brendan MacFarlane lui ont valu ce surnom un peu moqueur et pour le moins gratiné. Sous ses allures de fromage, il abrite une géométrie et des technologies raffinées, comme des écrans en aluminium perforés et thermolaqués. 

La soucoupe volante

Un ovni dans le cosmos des lyonnais! L'amphithéâtre 3000 de la Cité Internationale a pourtant bien les pieds sur Terre, mais sa silhouette profilée aux contours de navette lui donnent des airs d’embarcation futuriste. Congrès, spectacles, concerts, il accueille chaque année plus d’une trentaine d’événements.

La tour rose

Quartier Saint-Jean, quatre niveaux, trois travées, teint pastel, coloration rougeâtre : la Maison du Crible a de quoi nous surprendre. Pourtant discrète à l’extérieur, sa cour de jardins fleuris abrite un escalier rose percé de grandes ouvertures en plein cintre. Ce tourbillon rose, qui lui donne son surnom, permet aux touristes de voir la ville haute en couleurs.

Découvrez l'école PIGIER

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.