La Part-Dieu.zéro
Actualité lyonnaise

La Part-Dieu.zéro

Publié le.

19/1/2022

Photographie

Ces dernières années, le quartier de la Part Dieu a fait peau-neuve. La ville de Lyon souhaite en effet y étendre le centre-ville en repensant l'entièreté du quartier autour des thèmes de la qualité de vie des résidents, de la transition écologique sans oublier de conserver la dimension économique propre au quartier.


Le quartier de la Part Dieu est le deuxième quartier d'affaires de France après celui de La Défense. Malheureusement, l’apparence du quartier ne colle pas à l’envergure qu’il veut s’accorder, c’est pourquoi l'architecte François Decoster est mis sur le projet de lui faire un lifting complet d’ici 2030. Nous espérons qu’il sera aussi réussi que celui des frères Bogdanov. 


Du botox, un peu, beaucoup…


La structure du quartier est repensée au cœur du projet “ Part Dieu 2030”. Rien à voir avec la version hyper connectée du mur de Berlin “Grenze 2000” avec caméras à infrarouges et toute la panoplie militaire qui n’a heureusement jamais vu le jour. Ici, l’humain est au cœur du projet. Contrairement à son homologue parisien, La Part Dieu est aussi un quartier résidentiel. Part Dieu 2030 souhaite donc faire la Part Belle à la qualité de vie, en proposant plus d’espaces de détente nommés fraîcheurs urbaines et de logements abordables (fragrance urbaines?)... L’urbanisme a pensé à tout, tout, tout, pour son résident. Nous vous rapportons même la présence de sols faciles indiquant le chemin sans que vous n’ayez besoin de lever le nez de votre téléphone. Plus de risque de rencontrer l’âme soeur dans la rue pendant que vous swipez, il est pas beau le 21e siècle ?


La fast-fashion, c’est démodé


La Part Dieu souhaite aussi vivre à son époque : finies les passoires énergétiques des années soixantes, les logements et les bureaux construits sont eco-friendly jusque dans leurs chantiers, qui valorisent leurs déchets auprès des commerçants du coin. Mieux, la Part Dieu s’appuie sur sa gare afin de proposer une expérience multimodale de transport, expression alambiquée pour signifier la diminution du trafic automobile au profit de celui en transport en commun et en vélo et autres trottinettes électriques. Agrandissement de l’esplanade Mandela, récupération des eaux de pluies, plantations d’arbres d’espèces diverses et variées, tout est pensé pour préserver l’environnement à l’échelle du quartier. Once you go green you never go mean ?


Stonks, c’est le bruit de mon cash contre ton flouz


Si le projet souhaite intégrer ces aspects sociaux et environnementaux au futur du quartier de la Part-Dieu, il n’oublie pas celui économique. Des plus grandes entreprises aux plus petites start-up, l'espace est en effet au cœur de l’attractivité économique de la ville et de la région. Aujourd’hui, plus de 30 000 personnes travaillent dans ce quartier qui a une forte ambition nationale et internationale. Afin de pouvoir rivaliser avec certains hubs similaires en Europe, le Part-Dieu proposera demain des bureaux plus agréables à vivre et entrera dans l’ère des espaces de travail partagés si prisés depuis l'épidémie de covid-19.

Kavi


A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.