Coronavirus : le laboratoire lyonnais bioMérieux a obtenu le droit de commercialiser un test de détection rapide aux Etats Unis.
Actualité lyonnaise

Coronavirus : le laboratoire lyonnais bioMérieux a obtenu le droit de commercialiser un test de détection rapide aux Etats Unis.

Publié le.

27/3/2020

Photographie

Le laboratoire BioMérieux, 100% lyonnais

C’est une entreprise française spécialisée dans le diagnostic in vitro. Fondée en 1963, elle possède son siège à Marcy-l’Etoile près de Lyon.

L’entreprise est présente dans plus de 150 pays à travers le monde. BioMérieux est reconnue pour ses prestations de diagnostic qui déterminent l’origine d’une maladie ou d’une contamination, notamment lorsqu’il s’agit de maladies infectieuses.

L’information est toute fraîche, mais l’on vient d’apprendre que BioMérieux a réussi à obtenir en urgence, par le biais d’une procédure dérogatoire, l’autorisation de commercialiser un nouveau test rapide de diagnostic du Covid-19. La mise en vente de ce procédé, baptisé Biofire Covid-19, se fera sur tout le territoire américain et pour toute la durée de la crise sanitaire.

Soyons fiers de ce premier pas pour une entreprise française, qui plus est lyonnaise !

Mais alors pourquoi pas en France ?

La commercialisation en France de ce type de produit est décidée au niveau de l’Union Européenne. En effet, avant toute commercialisation en France, le Biofire Covid-19 doit obtenir le marquage CE. D’après les informations données par le laboratoire BioMérieux, cela pourrait se faire “rapidement” en France.

Toutes les informations en détails sur cette page du site internet du laboratoire.

Ce que l’on peut retenir dans tous les cas, c’est que la recherche avance !

🔬

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.