Un lac sous Fourvière ?

Un lac sous Fourvière ?

Publié le.

5/4/2022

Photographie

Dans la famille des histoires loufoques racontées sur Lyon, je voudrais mère Fourvière. Enfin, plutôt ce qu’il se passe en dessous ! Certains racontent (encore) qu’il y aurait un lac sous la colline de Fourvière. Comme il n’est pas interdit de rêver, laissez-nous vous expliquer comment cette légende est née (je parle toujours du lac) et pourquoi on en a fait toute une montagne !

Tout part d’un accident


Entre la nuit du 12 et du 13 novembre 1930, vers 1h du matin, un pan entier de la colline de Fourvière s’est effondré. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait dans l’histoire, mais cette nuit du 12 novembre, le glissement de terrain entraîna l’écroulement d’immeubles sur le quartier de la Saint-Jean et la mort de 39 personnes, enfouies sous les débris et décombres. Si les pompiers parviennent à sauver des centaines de Lyonnais de la catastrophe, ils découvrent aussi qu’à certains points de l’éboulement, de l’eau ruisselle ! D’ailleurs, sur la montée du Chemin-Neuf, un tel ruissellement avait été signalé trois jours avant la catastrophe.

Archives municipales de Lyon

A qui la faute ?


Pour comprendre l’origine de cet éboulement meurtrier, il faut revenir à l’époque de Lugdunum, lorsque Lyon était capitale des Gaules. Sachez, chers gones, que Lyon bénéficiait d’un système d’acheminement de l’eau extrêmement complexe qui la hissait au titre de 2ème ville la mieux alimentée en eau après Rome. Les romains avaient bel et bien construit 4 aqueducs qui allaient ravitailler la ville en eau grâce aux sources de montagnes environnantes. Ainsi, les sous-sols de la colline de Fourvière (complètement inaccessibles au public) recèlent des galeries de drainage souterraines longues de 40 km et un second réseau de galeries servant à évacuer les infiltrations d’eau. La composition de la colline en sable et graviers glaciaires (laissant la pluie s’infiltrer) et son réseau souterrain immense rendent les sous-sols instables. Voici donc la cause du glissement. Quelques jours avant l’accident de 1930, de violentes pluies frappent la ville en continu et créent une infiltration d’eau trop importante dans les terres. 

Une légende est née 


Suite à cela, de nombreux courriers sont adressés à la mairie de Lyon afin d’attester l’existence d’un lac sous la colline de Fourvière. Avec toutes ces histoires d’eau infiltrée, des Lyonnais s’imaginent qu’un lac sommeille sous Fourvière. Certains affirment même y être allés et y avoir navigué en bateau. Bien évidemment, nous ne pouvions pas ne pas vous parler de la veuve Richard et de sa lettre : une perle !

La voici !

le 30 janvier 1931

Monsieur le Maire

Depuis le 13 décembre la catastrophe me préocupe beaucoup. De voir tan deaux et ne savoir pas d'out elle viens. Par la vois des journau je doit comprandre que tres peu de personne save comme moi quond peut se promené en bateau à Fourvière. Pour la révolution des choses très précieuse ont été caché dans se soutérin qu'une personne avait déposé.Vous me direz comment le savé vous ? J'ai habité lomptan à fourvière. Un jour un ami me dit qui voulait me faire voir le lac de Fourvière et qui me ferait allez en bateau. Je sourit et le suivie.A mon plus grand étonnement il me fit rentré à reculon, on ne peut pas autrement,une fois dans le soutérin.Nous fimes 80 ou 100 mètre et nous étions au lac avec un bateau.Crinte d'accident nous ni sommes pas allé. Depui cette époque savait été bouché; il faudrait que je sois sur les lieu pour faire voir la fermeture; si monsieur le maire croit à ma parole qui me fasse allez à Lyon je me charge de le conduire comme lon ms fait. se serait un grand service pour le cartier st-jean attendu que l'eau se repan vien toute du lac.

Recevé monsieur le maire de votre très umble veuve Richard à Satilleu Ardeche. "

La vérité : claire comme de l’eau de roche 

La veuve Richard balançait des fake news ! La colline de Fourvière abrite très certainement des poches d’eau et des nappes phréatiques mais en aucun cas un lac. Si vous voulez naviguer pépouze sur un lac, allez donc louer une barque au lac du Parc de la Tête d’Or !

Monah

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.