L'origine de la Fête des Lumières
Redécouvrir Lyon

L'origine de la Fête des Lumières

Publié le.

30/11/2022

Photographie

À Lyon, le mois de décembre n’arrive pas sans une fête qu’on ne présente même plus. Les bouchons affichent complets depuis déjà un mois, les prix des Airbnb flambent et une nuit sur un canapé vous est même facturée 200€. Pour sûr, la tant attendue Fête des Lumières approche à grand pas. Mais avant de passer aux festivités et de voir notre belle ville s’illuminer, nous nous devions de vous raconter l’origine de cette fête qui attire chaque année des millions de visiteurs.

Le vœu des échevins

Pour comprendre l’origine de cette tradition lyonnaise, il faut remonter au XVIIème siècle. Alors que la peste fait son arrivée dans le sud de la France, les échevins décident, le 8 septembre 1643, jour de la fête de la Nativité de la Sainte Vierge, de monter à Fourvière pour demander à la Vierge Marie de protéger la ville de cette épidémie. Ils font alors le vœu de lui rendre hommage chaque année si la maladie cesse de se propager. La légende raconte ensuite que, grâce à la protection de la Vierge Marie, la peste s’arrêta. Depuis, un pèlerinage jusqu’à Fourvière se déroule chaque 8 septembre afin d’honorer la promesse des échevins.

Mais alors pourquoi la Fête des Lumières est-elle célébrée le 8 décembre ?

En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour réaliser une statue de Marie qui sera installée au sommet de la colline de Fourvière. L’inauguration est prévue le 8 septembre 1852 mais celle-ci est finalement repoussée au 8 décembre en raison d’une crue de la Saône. Les jours qui précèdent cette nouvelle date, tout est mis en place pour les festivités mais le mauvais temps est de la partie et le report de l’événement est une nouvelle fois envisagé. Finalement, le jour venu, le ciel se dégage et, spontanément, les Lyonnais disposent des luminions à leurs fenêtres et les allument à la nuit tombée. La ville entière est alors illuminée et ce soir-là une véritable fête est née !

Désormais, chaque 8 décembre, les Lyonnais allument des lumignons sur le rebord de leurs fenêtres. La tradition a ainsi perduré mais l’aspect religieux s’est atténué au fil du temps. Depuis 1989, les lieux emblématiques de Lyon sont habillés de lumières et les installations artistiques offrent un spectacle différent partout dans la ville. 

Julie

Découvrez l'école PIGIER

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.