Les origines de la fête des Lumières !
Redécouvrir Lyon

Les origines de la fête des Lumières !

Publié le.

15/11/2021

Une fête des Lumières qui aurait dû se dérouler le 8 septembre

En 1168 déjà, une première église avait été construite à Fourvière. Malheureusement, lors des guerres de religions du XVIème siècle, elle fut ravagée pour ensuite être reconstruite et servir de repaire aux habitants afin de lutter contre les épidémies. En effet, le 8 septembre 1643, les conseillers municipaux de la ville se rendirent à Fourvière afin d’implorer la Vierge Marie et que cette dernière protège Lyon de la peste. Un pèlerinage sur la colline et un hommage, le Vœu des Échevins, a donc été organisé pour pouvoir y déposer cierges et écussons en or. Depuis ce jour, la ville de Lyon ayant bien été épargnée, un pèlerinage est organisé tous les 8 septembre. 



Pourquoi une fête ? 

C’est en 1850 que l’idée émerge de placer une statue au sommet de la colline de Fourvière. Un concours est alors organisé afin de déterminer quel sculpteur verra son œuvre surplomber la ville de Lyon. Et c’est le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch qui aura l’honneur d’exposer sa statue construite dans son atelier Quais de Saône. 


Toutefois, le 8 septembre 1852, l’inauguration est annulée en raison d’une énième crue de la Saône et d’une pluie torrentielle. Le 8 décembre 1852, alors que les autorités religieuses sont sur le point d’annuler de nouveau l’inauguration à cause du mauvais temps, le ciel de Lyon fait place au soleil pour cette belle offrande. Tous les Lyonnais se mettent spontanément à allumer des bougies à leurs fenêtres, et la chapelle de Fourvière s’illumine à son tour à la nuit tombée, pour éclairer cette nouvelle statue. Depuis ce jour-là, les lumières sont une tradition chaque année dans la ville de Lyon autour du 8 décembre. 








A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.