L’archange Saint-Michel veille sur nous !
Redécouvrir Lyon

L’archange Saint-Michel veille sur nous !

Publié le.

10/1/2022

Photographie

Perchée sur sa colline, la basilique de Fourvière n’échappe à l'œil de personne. C’est un monument qui attire le regard et la lumière, observable depuis un nombre incalculable de spots à Lyon. Mais si nous la voyons, sachez qu’elle aussi nous voit. Et bien plus encore, elle nous surveille ! 


Plus précisément, c’est l’archange Saint-Michel qui veille au grain. Vous savez, cette grande statue de bronze dressée sur l’abside de Notre-Dame-de-Fourvière. Cette statue fut réalisée en 1885 par le sculpteur français Paul Emile Millefaut (1848-1907), un spécialiste de la sculpture d’anges. Pour l’anecdote, les ateliers Gaget-Gauthier, qui sont connus pour leurs travaux de fonte sur la célèbre Statue de la Liberté, ont également participé à ce projet. Encore un point commun entre Lyon et New York, décidément !


Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que la représentation de l’ange se détache complètement des codes. L’archange Saint-Michel ne se repose pas sur son nuage blanc, et non, ce n’est pas un enfant blond en robe de chambre. L’ange est représenté en véritable guerrier, il est muni d’une armure et brandit une épée. Cet ange est un combattant, et en vérité, cela ne l’éloigne pas tant que ça de son rôle de gardien. L’ange combat le dragon (le Mal), représentant les 3 fléaux de l’époque : l’épidémie (choléra), la misère et les troubles. (d’ailleurs, il semblerait que saint-Mich’ ait encore du pain sur la planche).



Au moment de l’ériger, l’archange n’a pas fait l’unanimité. En effet, il a un peu volé la vedette à la vierge, qui initialement devait être placée sur l’abside. Au lieu de cela, elle fut reléguée sur le côté. Pas cool pour Marie, quoi. Pour certains, ce choix fut jugé scandaleux, vu comme un acte de franc-maçonnerie et orchestré par le Diable en personne. Est-ce une simple coïncidence si on apprend quelques centaines d’années plus tard que Saint-Mich’ s’est fait tirer sur le bras? Et oui, comme si la statue n’avait pas déjà assez fait parler d’elle : on découvre en 2013 au cours de simples travaux que la statue présente un trou causé par une arme à feu. 


On espère que notre archange ne fait pas la tête, et qu’il continuera de nous prendre sous son aile. 👼

Source image : Flickr

Mona-Lisa

Découvrez l'école PIGIER

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.