Faire de sa passion un métier : se former aux professions du jeu vidéo avec Gaming Campus
Actualité lyonnaise

Faire de sa passion un métier : se former aux professions du jeu vidéo avec Gaming Campus

Publié le.

18/9/2021

Vous êtes joueur occasionnel ou véritable passionné de jeux vidéo ? Cet article est fait pour vous. Vous souhaitez faire de votre passion votre métier ? Vous avez bien raison et vous n’êtes pas le seul. Nombreux font le choix chaque année de concilier passion et futur métier en s’orientant vers une formation spécialisée dans les métiers du jeu vidéo et de l’esport. Une décision qui a d’autant plus de sens que le nombre de métiers dans le secteur croît de manière exponentielle et que les opportunités se multiplient. Pour répondre à l'émergence de cette nouvelle industrie et à ses besoins de talents, des écoles proposent des programmes spécialisés afin de former les professionnels de demain. Gaming Campus est l’une d’entre elles, dont l’enseignement est particulièrement reconnu.

Gaming Campus, c’est quoi ?

Le 1er campus étudiant en Europe exclusivement dédié à l’industrie du jeu vidéo. Plus concrètement, Gaming Campus c’est 3 écoles spécialisées dans les métiers du jeu vidéo qui proposent une formation unique, immersive et pluridisciplinaire.

  • G. BS : l’école de management dédiée aux enjeux et métiers du jeu vidéo et de l’esport.
  • G. Tech : l’école qui vous permet de devenir développeur informatique et de vous spécialiser dans les technologies du jeu vidéo.
  • G. Art : l’école qui vous donne les outils et les connaissances pour devenir infographiste 2D/3D et créer les mondes virtuels de demain. Vous y découvrirez les nouveaux métiers du jeu vidéo.

L’intérêt de ces 3 écoles spécialisées est de permettre à chacun de trouver sa voie et sa spécialité grâce à une formation adaptée de qualité. Au cours de leur cursus, les élèves acquièrent toutes les connaissances nécessaires pour faire face au marché du travail : des compétences techniques et une culture gaming irréprochable.

Etudier à Gaming Campus c’est aussi bénéficier d’un cadre éducatif exceptionnel, profiter d’équipements à la pointe de la technologie et travailler avec plus de 200 entreprises partenaires.

Une école qui démonte tous les clichés sur les jeux vidéo

Vous en avez plus qu’assez de tous les clichés que l’on peut avoir sur les joueurs de jeux vidéo ? Nous en tout cas, on n’en peut plus. Pour l’occasion, on vous a concocté un petit palmarès des pires préjugés pour pouvoir ensuite mieux les démonter. Voilà donc notre Top 5 :



  1. Les joueurs n’ont pas de vie sociale

Faux. En moyenne, les Français consacrent 10% de leur temps libre aux jeux vidéo. On se doute bien que certains sont plus accros que d’autres mais quelques chiffres devraient rassurer les plus inquiets. Seulement un tiers des joueurs jouent en solo, tandis que les autres préfèrent jouer en réseaux, et qui dit réseaux dit lien social… nous voilà sauvés !



  1. Les jeux vidéo sont uniquement pour les garçons

Bien tenté mais faux. Il suffit de regarder les chiffres. 47% des joueurs sont en fait… des joueuses.



  1. Les jeux vidéo sont faits uniquement pour les enfants

Faux, encore une fois. Avec une moyenne d’âge de 33 ans chez les joueurs français, vous vous doutez bien que cet argument ne tient pas la route. Effectivement, seulement 16% des joueurs ont moins de 18 ans, ce qui nous laisse penser que les jeux vidéo sont finalement intergénérationnels.



  1. Le jeu vidéo n’est qu’une sous-culture

Pas faux mais super faux ! Véritable industrie, voici quelques chiffres qui vont vous donner le vertige et vite vous faire comprendre que les jeux vidéo sont une culture très puissante.

  • 189,3 milliards. C’est le nombre de dollars de chiffre d'affaires prévisionnel pour 2021 pour le secteur des jeux vidéo.
  • 15%. C’est le pourcentage de croissance supérieure à tous les autres secteurs culturels pour le secteur des jeux vidéo en 2021 d’après les prévisions de l’institut Newzoo.
  • 36 millions. C’est le nombre de joueurs en France en 2020.

En résumé, le jeu vidéo est l’une des industries culturelles les plus puissantes au monde.

  1. Faire de l’E-sport c’est être seulement pro-gamer

Faux, faux, faux et re-faux. Le secteur des jeux vidéo englobe une multitude de métiers et leur diversité risque de vous surprendre. Manager, développeur informatique, chef de projet événementiel esport, data scientist jeux vidéo, infographiste : autant de métiers dont vous trouverez la formation adaptée dans une des trois écoles de Gaming Campus. Au total, ce sont 53 métiers différents pour lesquels Gaming Campus propose une formation. Autrement dit, il y en a pour tous les goûts et pour tous les talents.

Comment intégrer l’école de vos rêves ?

Vous souhaitez intégrer Gaming Campus après votre bac ou en admission parallèle, tout est possible. La diversité des promotions fait la richesse de l’école. Si une majorité des élèves de l’école ont un Bac scientifique, cette dernière ouvre ses portes à toutes les spécialisations, alors ne vous mettez pas de barrières. N’attendez plus et tentez votre chance en déposant votre candidature tant qu’il en est encore temps. Avant ça, prenez tout de même le temps de vous renseigner plus en profondeur sur les formations proposées afin de déterminer laquelle serait la plus adaptée à votre profil et à vos ambitions. Pour cela, nous vous conseillons de vous rendre sur le site de Gaming Campus.

Informé et motivé, vous décidez de candidater ? On vous donne la marche à suivre. Les candidatures sont ouvertes en dehors de ParcourSup et voici les différentes étapes du processus de sélection :

  1. Choisir ton école en fonction de ton projet
  2. Dépôt du dossier
  3. Etude de votre dossier
  4. Entretiens d’admission
  5. Résultat d’admission

Vous trouverez toutes les informations nécessaires et la démarche à suivre sur cette page.

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.