Portait d’Antoine-Michel Perrache, le lyonnais qui a donné son nom à tout un quartier.
Redécouvrir Lyon

Portait d’Antoine-Michel Perrache, le lyonnais qui a donné son nom à tout un quartier.

Publié le.

10/4/2021

On vous avait déjà présenté la vie du scientifique lyonnais André-Marie Ampère, préparez-vous pour le portrait d’un architecte et sculpteur au prénom composé tout aussi désuet.



Les Perrache, une famille pas comme les autres

On ne peut pas parler de la famille Perrache sans évoquer au moins le père, Michel Perrache. Né en 1685 à Croix-Rousse, ce sculpteur est formé au sein des Académies les plus prestigieuses de l’époque : les Académies d’Italie et d’Anvers. La cheminée monumentale entièrement faite de marbre de l’Hôpital de la Charité ? Il s’agit bien de son œuvre ! Parmi ses 17 enfants, il donnera naissance au célèbre sculpteur et ingénieur, Antoine-Michel Perrache et à l’artiste peintre Marie-Anne Perrache.

Antoine-Michel Perrache décide de suivre la voie de son père en devenant son élève, avant de rentrer à l’École académique de Lyon. Il travaille pour le consulat de Lyon, et devient même l’un des premiers professeurs à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, lors de sa création en 1756 par l’abbé Lacroix-Laval. C’est la première école d’art française hors de Paris, notamment créée pour former des dessinateurs de talent pour les soieries lyonnaises. Il travaille en parallèle pour le consulat de Lyon, et mène de nombreux projets architecturaux et artistiques. On retrouve les œuvres d’Antoine-Michel Perrache dans de nombreux monuments et lieux publics lyonnais : l’église Saint Nizier, la place des Jacobins, la cour des Changes, l’ancien Grand-Théâtre…



Une entreprise, et même un quartier à son nom !

Dix ans après avoir intégré l’École gratuite de dessin de Lyon, Antoine-Michel Perrache se lance dans la conception d’un plan qui aurait pour vocation de relier le confluent du Rhône et de la Saône vers le sud. Le projet est autorisé par Louis XV en 1766 à condition que ce dernier bénéficie d’un droit de péage sur le pont d’accès, ainsi que la propriété du terrain. Malheureusement, le consulat comme l’épiscopat refusent tous deux, contraignant Antoine-Michel Perrache à créer sa société indépendante, la Compagnie des Associés aux travaux du Midi de Lyon – ou Compagnie Perrache, en 1771. Devenu membre de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, il décède en 1779 avant de pouvoir finir son projet. Ce dernier est remis dans les mains de sa sœur, même si Marie-Anne Perrache revendra la société trois ans plus tard.



C’est grâce à ces travaux que le quartier a naturellement pris le nom de son architecte. C’est également le cas de la gare Lyon-Perrache, inaugurée en 1857 et construite par l'architecte François-Alexis Cendrier.



Ilona et Romain



Source image bannière : wikipédia

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.