Pâtes carbonara : la véritable recette italienne
Les petites recettes

Pâtes carbonara : la véritable recette italienne

Publié le.

13/3/2021

Envie de pâtes carbonara ?

Les restaurants ont rouvert de l’autre côté de la frontière chez nos amis italiens et l'idée d’aller vous délecter d’un plat de pâtes carbonara sur une de leurs terrasses vous a sûrement traversé l’esprit.

Seulement voilà, vous n’avez pas le temps, avez trop fait d’emplettes ce mois-ci et cette escapade se voit repoussée. Pourtant cette féroce envie de carbonara ne vous quitte pas et vous vous trouvez dans l’obligation de l'assouvir rapidement…


L’origine de notre fameuse recette !

Pas de panique ! Nous vous donnons tout de suite la recette de ce plat mythique.

Et aujourd’hui, pas d’entourloupe, nous sommes allés chercher la recette directement dans le vieux grimoir des recettes de notre famille. Alors voici la recette de mon frère Baptiste, qui a lui même dégoté cette recette auprès d’une mamma italienne. Eh oui, toute une histoire...


Les avis controversés quant aux ingrédients utilisés ?

Les pâtes carbonara divisent l’opinion quant à la véritable recette. Les normands auront par exemple une facilité déconcertante à ajouter de la crème fraîche. Mais ôôôôô malheur si un italien venait à découvrir cette recette.

Aussi, oublions les alternatives douteuses, rangez donc vos oignons, persil, crème fraîche et surtout vos lardons, passons plutôt à la recette de la mamma italienne.


La recette (pour 4 personnes)


Les ingrédients :

Avant même de commencer à cuisiner, procurez-vous ces ingrédients. Attention, nous voulons de la qualité rien que de la qualité !

  • 500g de pâtes longues (type linguine ou spaghetti)

Privilégiez les marques italiennes : Barilla, Voiello, De Cecco, Garofalo...

  • 200g de parmesan (ou plus !) de préférence en morceau et non râpé

Privilégiez le Parmigiano Reggiano (présent dans beaucoup de supermarchés)

  • 5 jaunes d’oeufs

Le principe est d’en mettre un par personne + un en plus pour le plat !

  • 4 à 5 belles tranches de guanciale (joue de cochon). C’EST DÉLICIEUX !

Vous en trouverez dans les boucheries ou traiteurs. Si vous n'en avez pas, remplacez éventuellement par de la pancetta.

  • 2 cuillères à soupe d'huile d’olive, sel fin, gros sel, poivre (et éventuellement une gousse d’ail)


Etape 1 :

Faites bouillir 5 litres d’eau.

Attention ! Stop aux petits filous qui souhaiteraient entasser les pâtes dans une minuscule casserole ou même couper leurs spaghettis en 2 pour que tout rentre. En Italie on conseille de compter 1 litre d’eau pour 100 grammes de pâtes.


Etape 2 :

Prenez vos oeufs et séparez les blancs des jaunes.

Nous allons nous servir uniquement des jaunes. Placez donc les blancs au frais. Vous pourrez vous en servir pour réaliser notre délicieuse recette de financiers !

Battez les jaunes énergiquement plusieurs minutes dans un saladier. Salez et poivrez.


Etape 3 :

Râpez votre parmesan et incorporez-le aux jaunes battus. Battez de nouveau plusieurs minutes. Le mélange doit être presque mousseux.


Etape 4 :

L’eau s’est mise à bouillir ? Ajoutez une petite cuillère de gros sel et placez-y vos pâtes.

Attention ! Regardez en amont le temps de cuisson des pâtes indiqué sur le paquet. Pas une seconde de plus n’est autorisée. Elles doivent être AL DENTE ! Elles continueront de cuire dans leur vapeur pendant que vous les égouttez, puis dans la sauce.


Etape 5 :

Prélevez une petite louche d’eau de cuisson des pâtes et ajoutez-la aux jaunes d’oeufs/parmesan. Mélangez pour la troisième fois !


Etape 6 :

Coupez le guanciale en lardons. Faites revenir avec l’huile d’olive dans une poêle. Laissez colorer. Coupez le feu.


Etape 7 :

Une fois les pâtes cuites, égouttez-les et mélangez-les dans votre grande casserole (feu éteint) avec le mélange à base de jaunes d’oeuf. Soyez vif sinon vos jaunes d’oeufs vont faire de petits morceaux. Enfin, disposez rapidement vos pâtes dans des assiettes creuses. Disposez du guanciale sur le dessus, poivrez et ajoutez éventuellement du parmesan fraîchement râpé !


Et voilà, la mamma serait fière de vous !




Buon appetito !

Agathe

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.