Consommer mieux pour demain : parlons bouffe !
Les petites activités

Consommer mieux pour demain : parlons bouffe !

Publié le.

17/1/2022

Photographie

Impossible d’éviter le sujet brûlant du moment : l’écologie. C’est le défi de notre siècle, pour lequel nous avons tous un rôle à jouer qui commence dans notre assiette. Loin de nous l’idée de vous faire culpabiliser quand vous repenserez à votre fois-gras du 24 décembre, mais plutôt de vous informer sur des changements que vous pouvez faire quotidiennement et à votre rythme consommer de manière plus responsable.

 

Consommer local et de saison

 

Lorsqu’on parle alimentation, le transport est une donnée clé de l’empreinte carbone que vous allez émettre. Vous vous doutez bien que les avocats tout droit venus de Californie en plein mois de janvier ce n’est pas forcément le choix le plus adéquat pour diminuer son impact sur l’environnement. Consommer local en plus, si vous vivez à Lyon, c’est vraiment pas très compliqué : le marché des producteurs de pays de la place Carnot, Cerise et Potiron, l’épicerie Rue des Producteurs dans le 7e, le fameux marché alimentaire de la Croix-Rousse, on en passe et des meilleurs !

Si vous voulez être le parfait élève, vous pouvez aussi vous renseigner sur la saisonnalité de vos fruits et légumes car si vous mangez des tomates en hiver, en plus d’être un peu fades, elles auront probablement fait un sacré bout de chemin en avion et en camion avant d’arriver jusque dans votre panier.

 

L’anti-gaspi

Source image : Épicerie La Fourmi

Comme on est gentils, on vous donne un chiffre cadeau : 33% de la nourriture produite dans à l’échelle de la planète finit à la poubelle. Outre le fait que ça nous fasse très mal au cœur de jeter autant de nourriture, c’est un gâchis colossal de ressources clés telles que l’eau, la terre et l’énergie. Si cette nourriture jetée n’est pas compostée, elle produira de grandes quantités de méthane, un gaz à effet de serre très polluant, avant de se décomposer totalement et de disparaître.

Comme ce n’est ni très sympa ni très sexy, des entreprises se sont données comme mission de limiter le gaspillage alimentaire. Dans nos préférées, on a le célèbre Too Good To Go qui propose des paniers de produits sur le point de se perdre à prix cassés, Phénix qui participe à la redistribution des aliments invendus ou encore notre petit trésor lyonnais du nom de La Fourmi qui revend des produits destockés par les grandes surfaces traditionnelles à des prix défiant toute concurrence !

 

Faut-il complètement arrêter la viande ?

Source image : Flickr

On a dû vous le dire plus d’une fois, la viande c’est vraiment pas très écologique. Pour vous donner un ordre d’idée, l’élevage et la production de viande représente environ 15% des émissions de C02 mondiales, soit le double de la pollution produite par toutes les voitures dans le monde. C’est aussi pour cela que vous entendez de plus en plus les mots « végane » ou « végétalien », « alternative végétale », « végétarien », « flexitarien » et autres termes aussi divers que flous qui s’inscrivent dans des initiatives de substitution, de diminution voire de suppression de la viande et autres produits d’origine animale dans le régime alimentaire.

Mais alors que faire ? Renoncer au saucisson brioché et à la côte de bœuf du dimanche à tout jamais ? Pas forcément. Diminuer significativement sa consommation de viande est à peu près aussi efficace que la supprimer. D’ailleurs, si le régime végétalien est le champion de la réduction de l’empreinte carbone, le régime méditerranéen arrive non loin derrière. Au menu, de la viande blanche et du poisson quelques fois par semaine, beaucoup de fruits et légumes et de larges quantités d’huile d’olive.

Pour finir, on voulait vous rappeler que Lyon ne s’est pas fait en un jour et que personne ne vous demande de passer de fanatique de chair fraîche à mangeur de graines de courges biologique d’ici la fin de la semaine (même si les deux peuvent évidemment aller de pair 😉).  Pour nous, l’action individuelle c’est une opportunité quotidienne de faire des choix meilleurs qu’hier, et ce pour le monde de demain. 


Source image principale : Flickr

 

Mathilde

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.
var idCookie = 'aaaaaaa-cookie'; var hideDelay = 0; var validDays = 90; var domCookie = document.querySelector('.cookie-wrapper'); var domCookieAccept = document.querySelector('.cookie-accept'); var GA_ID = "G-00AAAA0AAA"; var now = new Date(); function getExpirationDate() { var result = new Date(now); result.setDate(result.getDate() + validDays); return result;} var expirationDate = getExpirationDate(); var head = document.getElementsByTagName('head')[0]; function loadGA() { var script = document.createElement('script'); script.type = 'text/javascript'; script.src = 'https://www.googletagmanager.com/gtag/js?id=' + GA_ID; head.appendChild(script); script = document.createElement('script'); script.type = 'text/javascript'; script.textContent = "window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', '" + GA_ID + "' );"; head.appendChild(script);} function cookieAccepted() { if (domCookie) { setTimeout(function() { domCookie.style.display = 'none' }, hideDelay) } typeof GA_ID !== "undefined" && loadGA(); } function checkCookieAccept() { var result = localStorage.getItem(idCookie) var expDate = new Date(result) if (!result) { if (domCookie) { domCookie.style.display = 'block' } } else { if(expDate - now > 0) { cookieAccepted() } else { localStorage.removeItem(idCookie) } } } function acceptCookie() { let result = localStorage.getItem(idCookie) if (!result) { localStorage.setItem(idCookie, expirationDate) cookieAccepted(); } } checkCookieAccept() if (domCookieAccept) { domCookieAccept.addEventListener('click', acceptCookie) }