CORONAVIRUS : Et si vos habitudes alimentaires avaient changé ?
Actualité lyonnaise

CORONAVIRUS : Et si vos habitudes alimentaires avaient changé ?

Publié le.

15/4/2020

Vous l’aurez très vite remarqué, les courses et le remplissage de caddies est l’une des grandes préoccupations des Français confinés chez eux (encore merci aux personnels soignants, aux ambulanciers, aux caissiers, et aux agents des services publics…) ! Que va t-on manger ? Question posée deux fois par jour, pendant près de deux mois, cela fera au total plus de 120 repas à préparer, sans compter les petits-dejs qui peuvent eux aussi être innovants ! On vous propose d’ailleurs de tester un ptit dej typiquement lyonnais si l’envie vous prend.

Cela fait maintenant 4 semaines que la population française est confinée chez elle, le temps passe et à situation exceptionnelle, comportements exceptionnels : les caddies se remplissent à rabord, la farine et les oeufs sont introuvables mais où sont-ils passés ?, et le montant moyen dépensé dans les courses alimentaires a nettement augmenté ! En même temps, il n’y a que là dedans que l’on risque de dépenser encore pendant un mois...🛒



Comportements paradoxaux des consommateurs

Selon une étude réalisée par l’Institut YouGov, 43% des Français semblent acheter davantage de fruits et légumes depuis le confinement alors que 23% s'orientent davantage vers les produits surgelés ! En effet, les Français se mettent à la cuisine et donc cherchent un maximum de produits frais, qui sont très accessibles pour les fruits et légumes. Mais pour ce qui est de la viande, les surgelés sont plus pratiques, car souvent plus accessible que d’aller chez son commerçant boucher…

Le fait-maison à son apogée pour 61% des Français

Impossible de louper les multiples cours de cuisine et proposition de recettes… Même le Petit Paumé s’est mis au fourneaux et vous concocte tous les jours un On a cuisiné pour vous pendant toute la durée du confinement ! Impossible aussi de louper les injonctions du “restez en forme”, “Bougez, mangez sain…” : c’est pourquoi les Français passent derrière les fourneaux et innovent pour trouver de nouvelles recettes. Le temps est précieux en temps normal, et là le confinement offre à la plupart d’entre nous du temps en plus : du temps mis à profit pour améliorer notre alimentation. Plus de 61% des Français ont affirmé qu’ils s’étaient remis à la cuisine depuis mi-mars. Et plus de 63% a remarqué la pénurie de farine, c’est la baaaaase pour la cuisine et cela révèle bien l’envie du fait-maison !

Le fait-maison à son apogée !

Le retour des produits locaux

Avec la fermeture des marchés on voit se développer une réelle solidarité. La recherche des produits locaux est d’autant plus renforcée pendant la crise : cela annonce peut-être de nouvelles habitudes alimentaires pour l’après-confinement. Une bonne nouvelle et une lueur d’espoir pour nos agriculteurs et commerçants français ! Le Marché Vert est d’ailleurs une carte collaborative qui permet de trouver près de chez soi les producteurs locaux pour les soutenir pendant la crise du Covid-19.

Est-ce que la crise du Covid-19 amènerait les Français a changé leurs habitudes alimentaires sur le long terme ? Le bio, le local, le fait-maison ? C’est en tout cas ce qui commence à se dessiner 🇫🇷 🥦

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.