Le saviez vous ? L’histoire de la fête du muguet du 1er mai
Actualité lyonnaise

Le saviez vous ? L’histoire de la fête du muguet du 1er mai

Publié le.

30/4/2020

Photographie

Pas une année ne passe sans que le 1er mai je n'achète quelques branches de muguet, cette petite fleur blanche qui a une odeur très douce et une forme de clochette. Seulement, je ne me suis jamais vraiment penchée sur la symbolique qui se cache derrière cette tradition. Aujourd’hui, il est temps que je sorte de cette ignorance, et je vous partage ce que j’ai appris sur la fameuse histoire du muguet !

Fêtes de l’amour, fête du bonheur, fête du travail… les théories sur la tradition du muguet sont nombreuses, il a fallu faire un tri !

Les premières racines du muguet remontent à l’Antiquité :

En effet, dans la Rome antique, la coutume était de célébrer la floraison, autour de la fin du mois d’avril et début du mois de mai, période pendant laquelle le muguet pointe le bout de son nez, et marque le passage à la saison estivale.

D’autres anecdotes historiques font remonter la tradition du muguet à l’époque de Charles IX. Celui-ci s’était fait offrir des brins de muguet le 1er mai 1560 lors de sa visite dans le Dauphiné. Ce geste l’aurait ému au point d’offrir à son tour, aux dames de la cour, des brins de muguet à chaque printemps. La fête du muguet symboliserait ainsi la “fête de l’amour”.

A la révolution, le muguet n’est plus associé au 1er mai, mais au “jour républicain” qui correspond au 27 avril. En revanche, la place du 1er mai a été comblée par l’églantine rouge (une autre fleur de la saison), symbole du sang versé suite aux répressions ouvrières.

En 1889, pour célébrer le centenaire de la Révolution, le congrès de la 33e internationale socialiste se réunit pour faire du 1er mai une “journée internationale des travailleurs” et impose une journée de huit heures, en mémoire à la grève sans précédent, de 400 000 salariés à Chicago le 1er mai, paralysant ainsi de nombreuses usines. On y trouve donc l’origine de la fameuse “fête du travail” le 1er mai.



D’autres théories se confrontent :

Plusieurs théories se confrontent telles que celle du chansonnier Félix Mayol qui prétend dans ses mémoires avoir lancé la coutume en arborant une branche de muguet que lui avait offert une amie, lors de sa première prestation sur scène, connaissant un grand succès ; ou celle des grands couturiers dont Christian Dior, offrant chaque année au 1er mai à leurs clientes et employées, un brin.

En 1941, sous le régime de Vichy, le Maréchal Pétain, associe officiellement le muguet à ”la fête du travail et de la concorde sociale” et remplace l’églantine rouge, jugée trop révolutionnaire et communiste.

Vous l’auriez compris, au cours de l’histoire, nombreux sont ceux qui se battent la “palme” d’être le précurseur de la tradition du muguet.

Une autre tradition ancestrale : promis c’est la dernière :

Autrefois, des “bals du muguet” étaient organisés le 1er mai. Les jeunes filles étaient entièrement vêtues de blanc et les jeunes garçons posaient un brin de muguet sur leur boutonnière. Les adultes n’étaient pas conviés et les jeunes pouvaient enfin se libérer du joug parental, en buvant du vin de Moselle mélangé à des fleurs de muguet, la fameuse “boisson de mai”.

Des branches de muguet étaient offertes aux familles et amis, et symbolisaient également l’amour porté à sa ou son fiancé.

Le 1er mai, pourrait donc être l'ancêtre de la Saint-Valentin, et du trèfle à quatre feuilles.

Cette dernière tradition, est celle que je préfère et que je garde en mémoire en ce jour du 1er mai, arborant fièrement ma branche de clochettes blanches dans les cheveux.

Et vous, qu’en pensez vous ? N’hésitez pas à nous partager la théorie que vous aimez le plus en commentaires 😉🌱

A lire aussi...

Consulter les guides
S'abonner à la Newsletter
Bien reçu ! Surveille ta boite de réception, la prochaine newsletter y apparaîtra !
Une erreur est survenue. Réessaye plus tard.