295583_2266_0 - Petit Paumé

Une journée Rock à Lyon

Lyon cette semaine

le 25/03/2012

8h. Le réveille sonne, j’ouvre doucement les yeux et laisse échapper un soupir. Encore une journée « métro-boulot-dodo ». Ah si seulement moi aussi je pouvais être une rockstar, sillonnant les routes du monde entier, acclamé par des milliers de personnes à chaque concert et poursuivi sans cesse par une meute de groupies. Oui ce serait bien. Le problème c’est que je ne sais ni chanter ni jouer de la guitare. Qu’importe puisque tout est dans l’apparence ! Alors aujourd’hui, fini les obligations, fini la morosité, je décide de faire vibrer ma vie au rythme des guitares. Et même si je ne vis pas dans la capitale du rock, Lyon me réserve bien son lot de surprises.

Alors, si vous aussi vous avez envie de réveiller le rockeur qui dort en vous depuis bien trop longtemps, suivez le guide !

 

15h, Début des festivités. Le jeune rebelle que je suis se doit d’arborer fièrement les tatouages sur ses bras. Direction le tatoueur Hell Yeah. J’hésite encore entre le tatouage de la guitare avec laquelle jouait Hendrix lors de son dernier concert, et un cœur rempli de l’inscription « je t’aime maman ». Et oui, peu d’entre vous le savent mais le rockeur est avant tout un grand enfant.

Trois heures plus tard et le bras endolori, je m’en vais me recueillir un moment. Je ne vous parle bien sûr par d’église mais du disquaire Danger House, le temple de mes idoles rock, blues, punk et jazz. Je pourrais rester discuter des heures avec le gérant Bruno, amoureux du rock’n’roll.

19h, j’ai faim. Mon choix se porte sur le Crock’n’Roll, j’y déguste un énorme croque-monsieur à la raclette et au jambon de pays. Cet endroit, un des meilleurs restaurants entre potes à Lyon, est le repère parfait pour les rockeurs, il paraîtrait même que Pete Doherty y est passé prendre un verre. Et parce que la bière reste le meilleur des repas, direction ensuite le Sham’rock pour régaler mes papilles et mes oreilles grâce aux nombreux live proposés. Mon portefeuille n’est pas en reste grâce aux Happy Hours avantageux.

21h, dernière destination, la salle de concert du Kraspek Mysik. Je reste jusqu’au bout de la nuit dans cette salle réservée aux artistes autoproduits et labels indépendants à écouter de la musique de qualité et de tous genres : rock, métal, pop. Moi aussi un jour je monterai sur cette scène !

 

8h. Le réveil sonne. J’ai mal à la tête. Mes souvenirs sont flous, tout ceci n’était peut-être qu’un rêve après tout. Je me lève, mon bras est encore douloureux. Je souris, cette fois je suis bel et bien un rockeur !

 

  • C’est sans crainte qu’on peut se laisser tatouer par l’aiguille de Stan, le talentueux tatoueur de Hell Yeah. Très ouvert, toujours à l’écoute et passionné, cet as du graphisme vous emmènera dans son monde jeune et déjanté à travers son magasin coloré et branché. Conscience professionnelle et mesures d’hygiène sont de mise dans ce fameux cocktail de cultures alternatives, à consommer sans modération !
  • Ici, le cœur de Bruno bat au rythme du rock’n’roll. Bruno, vous l’aurez compris, c’est le mélomane d’excellent conseil, féru de vinyles, qui tient cette échoppe depuis plus de vingt ans. Du blues au punk en passant par le reggae, l’endroit regorge de merveilles sans pour autant oublier les CDs, T-shirts, badges... Ici, au-delà de la quête de la pépite, c'est une expérience que vous venez vivre.
  • Ce nouvel établissement, qui n'a pas encore été testé par le Petit Paumé, est le lieu idéal pour manger un croque monsieur bien garni, salé ou sucré, écouter de la bonne musique, le tout dans un décor épuré et chaleureux.
  • Au Sham’rock, vous ne trouverez sûrement pas de trèfle à quatre feuilles mais vous êtes sûrs d’y trouver de bonnes pintes de bières. N’y allez pas si vous voulez une soirée calme, allez-y pour vous éclater. Pour vous saouler aussi bien le crâne avec de l’alcool à profusion, que les oreilles avec les concerts endiablés de groupes au potentiel plus ou moins grand. Soyez vous-mêmes : montez sur les tables, chantez, hurlez. Attention la cloche sonne, dernière tournée et tout le monde dehors !
  • Cet établissement, qui n'a pas encore été testé par le Petit Paumé, est une salle de concert qui privilégie les artistes autoproduits et les labels indépendants. Si la programmation varie entre pop, rock, métal, électro, elle est toujours de la plus grande qualité.

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Une journée Rock à Lyon

0 commentaire

Ecrire un commentaire
  • DORIANMANSON

    Petit Débutant

    hell yeah

    le 14/06/2015

    On vous a payé pour citer Hell Yeah comme tatoueur a lyon? Vous etes pas sérieux les gars la? Bon les connaisseurs vont rires .... les autres good luck !! ça fera du travail de cover pour les autres !!!