ile-barbe-le-porte-pot-de-lile-barbe - Petit Paumé

On a testé pour vous - Le porte-pot de l'île Barbe

Manger un bout

le 08/03/2019

L’île Barbe, ce havre de paix du neuvième arrondissement, coupé du bruit de la ville et qui en est pourtant si proche ! Au sein de ce silence et ce calme bienfaiteur, nous avons trouvé (il y a déjà quelques années) une petite perle.

  • Une petite perle déjà connue depuis quelques années

     

     

    Cette petite perle, elle n’est pas toute jeune mais elle est toujours aussi belle. Le Petit Paumé en connaît d’ailleurs bien le gérant du lieu, Philippe. Cela fait plus de 30 ans que ce personnage tient des restaurants dans Lyon. Le porte-pot de l’île Barbe c’est le petit dernier, et il a maintenant 10 ans. Auparavant cave à vin uniquement, Philippe l’a transformé en restaurant tout en conservant la cave.

     

     

    Avant le porte-pot de l’île Barbe, Philippe a commencé à Croix Rousse, pendant une dizaine d’années, avant de se réfugier au calme de l’île Barbe dans un restaurant maintenant fermé (Histoire de Souris Verte). Le porte-pot, c’est un mix de ces deux précédents restaurants où l’on retrouve les mêmes tables, la même estrade, le comptoir en marbre et un million de petits détails que le patron se fera un malin plaisir de vous décrire.

     

     

     

     

     

    Un restaurant authentique

     

     

    Accueilli avec humour et légèreté, on se laisse guider vers de vieilles tables en bois où les assiettes sont posées à même la table, sans chichi. Ça respire déjà l’authenticité. De vieux fauteuils sont rassemblés dans un coin sous forme de salon.

     

    Au creux de l’un d’entre eux, John, chien truffier, ronge son os. Attendri par le calme du meilleur ami de Philippe, il nous explique que son fidèle compagnon est capable de retrouver une odeur de truffe à des dizaines de mètres de distance. Ni une ni deux, démonstration à l’appui. Nous cachons une chaussette sur laquelle une goutte d’huile d’olive à la truffe a été déposée. En moins de trente secondes, John revient la chaussette dans la gueule, fier comme un Artaban.

     

     

     

     

     

    Amusés de l’expérience, nous passons à table. La carte est simple mais diablement gouteuse.

     

    On se laisse tenter par une salade de chèvre chaud et celle de magret de canard et son foie gras fait maison en entrée. Comment résister à l’envie de prendre un saumon fumé maison quand le foie gras l’introduit si bien ? Le chef nous donne même ses recettes et ses secrets qui donnent toute la saveur à ses plats. Pour finir en beauté, nous suivons la recommandation de la poire au vin et du baba au rhum. Entrée, plat, dessert pour 25€ et un goût exceptionnel : un sans-faute !

     

     

     

     

     

     

     

    Le repas n’aurait pas été authentique jusqu’au bout si le digestif n’était pas venu sublimer le tout. Un China-China et un Mont-Corbier, digestif approuvé par le grand-père de Paul Bocuse lui-même, viennent donc parfaire ce repas. Tout est authentique. Même le digestif a sa petite histoire. Demandez-là au patron, il vous montrera le petit mot de Jospeh Bocuse qui vaut le détour !

     

     

    Si vous recherchez un restaurant authentique, au calme insulaire et au chaleureux patron à l’humour malicieux, vous savez maintenant où vous rendre !

     

    Adresse : 5 Grande Rue de St Rambert, 69009 Lyon

     

    Tarifs : 15 € - 25 €

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis On a testé pour vous - Le porte-pot de l'île Barbe

0 commentaire

Ecrire un commentaire