grandes_serres_du_parc_de_la_tete_dor_-_1_0 - Petit Paumé

Saga #2 : Connaissez-vous bien Lyon ?

Lyon cette semaine

le 12/04/2015

Déjà trois semaines que vous êtes perché sur les collines lyonnaises, il est temps de regagner les plaines. Un rapide passage sur la Presqu’île (coucou la place des Terreaux), nous emprunterons le pont Morand, nommé d’après Jean-Antoine Morand alias le papa du 6ème. C’est lui qui urbanisa le quartier avant que celui-ci ne devienne un arrondissement de Lyon cent ans plus tard. Malgré son travail de titan, le brave homme finit décapité par les sans-culottes pour avoir voulu sauver son pont de la destruction.

 

Parc de la Tête d'Or

 

Qui dit Morand dit papa, qui dit papa dit famille, qui dit famille dit : le parc de la Tête d’Or. Car qui n’en a jamais arpenté les sentiers en bicyclette étant gamin ou n'y a emmené ses chers petits gones ? Faisant de l’ombre à tous les autres parcs de Lyon, on ne sait si c’est pour son lac, ses oies, ses majestueuses serres, sa roseraie digne du Paradou, ses girafes ou son fameux trésor. Certainement la légende la plus populaire de Lyon, on y a tous cru un jour : se balader tranquillement dans une allée et trébucher sur la tête du Christ, miraculeusement réapparue à la surface pour se retrouver juste sous vos pieds. Mais ne rêvez pas, la fameuse tête a déjà été l’objet de nombreuses recherches : une voyante aurait même été embauchée pour la retrouver, sans succès. Il existe une seconde histoire : pendant la crise de la soierie, des canuts au chômage virent creuser le lac du parc. La pelle de l’un d’eux heurta un roc, qui s’avéra être la tête d’or du Christ. Surprenant sa découverte, ses compagnons accoururent et commencèrent à se battre pour récupérer le trésor. Le Christ, affligé par ce triste spectacle, se mit à pleurer et ses larmes emplirent la fosse jusqu’à former le lac que l’on connaît aujourd’hui. Chasse au trésor ou non, la Tête d’Or reste le lieu de prédilection des balades lyonnaises.

 

Les Brotteaux

 

Second symbole de l’arrondissement, le quartier des Brotteaux reste le cœur névralgique des sorties du 6ème : restaurants, bars, boîtes, vous y trouverez votre bonheur. Lieu emblématique, l’ancienne gare : elle fut l’une des premières de Lyon avant que la gare Part-Dieu ne devienne reine en 1983. Elle fut construite sur l’emplacement du fort des Brotteaux, qui appartenait à la première ceinture de Lyon : construites au XIXe siècle pour se défendre d’une éventuelle invasion par la Prusse, les fortifications de Lyon ne résistèrent pas longtemps aux nouveaux obus. On peut encore en voir certaines parties sur la colline de Fourvière, à Caluire et Vaise. La gare, quant à elle, est maintenant le refuge de la brasserie de l’Est et d’une galerie de ventes aux enchères.

 

Le 6ème arrondissement, malgré son bicentenaire, reste un petit nouveau. Mais à défaut d’être riche en histoire, il l’est en sorties ! Profitez donc, on se retrouve la semaine prochaine ;)

 

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Saga #2 : Connaissez-vous bien Lyon ?

0 commentaire

Ecrire un commentaire
  • Gai Savoir

    Petit Débutant

    Théâtre du Gai Savoir

    le 21/04/2015

    Et il y a aussi le théâtre du Gai Savoir, qui propose de nombreux spectacles, cours et stages de théâtre ! www.gaisavoir.org ;)