11081684_10152786616427852_218578135_n_0 - Petit Paumé

Saga #2 : Connaissez-vous bien Lyon ?

Lyon cette semaine

le 15/03/2015

Je vous avais laissé la semaine dernière au pied de la statue Louis-le-grand à Bellecour. Juste . Pour ceux qui s’en souviennent, suivez-moi, nous partons vers le nord. Pour ceux qui sont déjà paumés, on reprend depuis le début !

 

Cordeliers


Nous sommes donc vous et moi place Bellecour, la colline de Fourvière sur notre gauche et les quais de Rhône à notre droite. Fermons les yeux et revenons 100 ans en arrière, alors que les tramways sillonnaient encore la Presqu’île. Sautons dans celui qui arrive : direction les Cordeliers. Nous descendons au Grand Bazar, qui n’en finit pas de faire le bonheur des dames lyonnaises. Bien avant l’ouverture du grand magasin et sa colonisation par la gente féminine, c’était les Frères du couvent des Cordeliers qui occupaient le quartier. Remarquez la corde nouée à leur taille : elle est à l’origine de son nom. Une fois devant le Palais de la Bourse (d’ailleurs, voici par terre la fameuse pierre rouge), quittons la rue de la République pour celle de la Poulaillerie : alors que les employés du Crédit Lyonnais s’agitent dans l’Hôtel de la Couronne, au bout de la rue les automates de la toute nouvelle Horloge aux Guignols s’agitent : midi, il est temps d’aller manger !

 

Place des Terreaux


Contournons l’église Saint-Nizier pour remonter la rue Chenavard et asseyons-nous un instant sur un banc du jardin du Palais Saint-Pierre. Autour de nous les rumeurs courent sur la nouvelle fontaine place des Terreaux : le sculpteur Bartholdi, récemment célèbre grâce à sa nouvelle création (une certaine statue de la liberté, un cadeau de la France aux États-Unis), l’aurait en réalité créée pour la ville de Bordeaux. Son nom originel serait même le « Char triomphal de la Garonne » ! Mais faute de moyens, Bordeaux a dû la céder au maire Gailleton. Au lieu d’écouter les rumeurs, pourquoi ne pas aller la voir par nous-même ? Ce sera l’occasion de prendre un bain de soleil sur la place, nous pourrons toujours nous réfugier dans les ruelles des pentes la nuit tombée.

 

Montée de la Grand'Côte


Elle est là, immuable : forte de son histoire et de sa hauteur, elle toise la ville entière. Vous l’aimez lorsque vous la descendez par une belle matinée ensoleillée, vous la détestez lorsque vous avez manqué le dernier funiculaire. Voilà le lot quotidien de nos amis croix-roussiens : nul besoin de s’étonner qu’ils préfèrent rester perchés sur le plateau. Allons, ne nous plaignons pas : regardez plutôt ces canuts, qui triment à transporter leurs kilos de soieries vers les Capucins… Tandis que nous, nous pouvons toujours nous consoler avec les quelques merveilles que nous réserve cette montée. Vous avez encore besoin d’un peu de motivation pour cette dernière étape ? Aller donc jeter un coup d’œil par ici ou attendez la semaine prochaine pour découvrir les secrets croix-roussien !

 

Et vous, quelle est votre version de l’histoire ? Partagez vos anecdotes en commentaire !

 

Vous n’avez pas lu la première saga ? C’est par ici ! 

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Saga #2 : Connaissez-vous bien Lyon ?

0 commentaire

Ecrire un commentaire
  • Aurélien Candy Warhol Giraud

    Petit Débutant

    Super idée la saga !

    le 22/03/2015

    J'ai beau habiter à Lyon depuis 2 ans, on en apprend tous les jours grâce à vous ! Merci !

  • MrG

    Petit Paumé

    Super mascotte

    le 22/03/2015

    Votre mascotte est incroyable, je l'adore, je veux lui faire des câlins !

  • Cécile C.

    Petit Canut

    Super intéressant !

    le 19/03/2015

    J'adore déjà cette saga ! En plus j'ai croisé la mascotte en allant faire mes courses :)