10005890_10203400338986546_2474457492329491610_o_0 - Petit Paumé

Reperkusound #9 : Report

Lyon cette semaine

le 23/04/2014

Ce week-end, se tenait la neuvième édition du Festival Reperkusound au Double Mixte, organisé par Médiatone. On y était et on s’en remet à peine.


Nuit 1 :

On est arrivés à la fin du concert de KKC Orchestra juste pour le début de celui de Parov Stelar. La salle est remplie et l’ambiance déjà chaude. 1h50 de bonheur musical. Les 6 musiciens nous livrent un show sonore et lumineux hallucinant qui a transcendé la salle, on ne donne pas cher de l’état des festivaliers qui étaient devant la scène…  

On change ensuite complètement de genre avec Magda dans la salle du bas. On découvre un univers minimal/techno distillé à la perfection par la DJ polonaise. Sans prétention, elle a réussi à instaurer une ambiance profonde et puissante à la fois, genre Boiler Room.

On remonte ensuite pour le set de Boston Bun. Sans sortir un set exceptionnel, la nouvelle pépite d’Ed Banger Records reste fidèle à lui-même avec des sons très house. Quoi qu’il en soit, Pedro Winter a encore trouvé un futur grand ! La preuve, il est déjà devant le dessert australien qui porte le même nom dans le référencement Google !

Enfin, on assiste à la première apparition de la Secret Stage avec K.D.S. Sur cette plateforme en hauteur et mobile, le DJ nous a offert un beau mélange des genres électroniques…

 

Nuit 2 :

Au Petit Paumé, on n’est pas naturellement très Raggaetek, Dub ou Drum n’Bass mais on aime découvrir (après tout c’est notre job) alors on est allés à cette deuxième nuit sans vraiment trop savoir ce qui allait nous arriver !

On est arrivés pour la fin du set d’Al Tarba, du coup pile poil pour ne rien rater de Worakls. Un set mélodieux dont lui seul a le secret alternant ses classiques avec des nouveautés tel que son remix de « Cœur de la Nuit », nous donnant la main pour nous mener vers d’autres lendemains.

Vient alors la surprise de la soirée : les déjantés Salut C’est Cool. Une ambiance incroyable, un beat techno ravageur et des paroles toujours plus improbables. C’était si bien qu’on a même fini sur scène avec eux et qu’eux ont fini dans le public. Bref un sacré bordel. Jusque-là, de loin le meilleur live du festival en son genre. On reviendra : https://www.youtube.com/watch?v=5SIQPfeUTtg ;)

Vandal clôture parfaitement cette soirée sur la Secret Stage : ambiance raggaetek et foule survoltée : cocktail parfait pour finir en beauté.

 

 Nuit 3 :

Peut-être la nuit la plus attendue de tous, sold out en première, grosses têtes d’affiche, autant dire que la pression était grande… Et bien on n’a pas été déçus !

Fakear, ce jeune caennais nous a emmenés dans son univers puissant avec un set au rythme étrangement déstructuré, presque dub, mais qui n’est pas sans nous déplaire. Au contraire, un orgasme musical dans une ambiance incroyable comme on en voit rarement.

Klangkarussel, les gens ne connaissent souvent que Sonnentanz. Le set au Reperkusound a été agréablement surprenant : pas de saxophone et ce n’est pas plus mal ! Des sonorités mélangeant techno, house et minimale nous ont fait découvrir une autre facette du duo.

Dj Pone. Quelle claque ! De très très loin le meilleur set des 3 jours selon nous. Techniquement au-dessus, le membre de Birdy Nam Nam a délivré une prestation de haut vol. Techno, rap, hip hop, électro, il y en a eu pour tous les gouts. Cerise sur le gâteau : les premières notes de La Saint Valentin d’Orelsan résonnent et le rappeur normand (décidément le Calvados n’aura jamais été autant à l’honneur au Double Mixte !), accompagné de Gringe, débarque sur scène pour une demi-heure de showcase. Une dinguerie.

Dur de conclure le festival après une telle performance me direz-vous ? C’était sans compter sur Mr Oizo. Ce pilier de la French Touch nous a offert un set destructeur. Du haut de la Secret Stage, il a pu réaliser à quel point son « Vous êtes des animaux » prenait sens. Un pur bonheur.

 

Encore merci à Médiatone pour ce festival, vivement l’année prochaine !

    Vous souhaitez
    découvrir tous nos articles ?

    Voir toutes les actualites

    S'abonner à la newsletter du petit paumé

    Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

    Avis Reperkusound #9 : Report

    0 commentaire

    Ecrire un commentaire