255467_10151070432540954_2039386374_n_0 - Petit Paumé

Que faire à la Croix-Rousse ?

Que faire à Lyon ?

le 26/11/2012

La Croix-Rousse, cette belle colline qui surplombe notre ville de Lyon. Ce quartier aux accents de village méditerranéen avec ses mille couleurs. Ses habitants qui se proclament parfois « Croix-Roussiens » avant d’être Lyonnais. Ses artistes et ses petites boutiques regorgeant des plus beaux secrets de Lyon. Son histoire, passant de la colline qui prie à la colline qui travaille.

Parlons-en de son histoire ! Elle commence du temps des Romains, alors que Croix-Rousse était voisine de la grande Lugdunum. Les vestiges romains sont encore visibles de nos jours. On pense notamment à l’amphithéâtre des trois Gaules qui, à son apogée, pouvait recevoir jusqu’à 60 délégations gauloises pour ce qui était, à l’époque, un congrès.

La colline de Croix-Rousse reste toujours à l’écart de Lyon et le restera durant de nombreux siècles. Au XVIe siècle, le roi de France Louis XV ordonne la fortification de Saint-Sébastien sur la colline pour protéger Lyon des invasions. L’isolement de la colline n’est est que renforcé. Cet isolement va être synonyme de religion. De nombreux ordres s’y installent. On pense notamment aux Chartreux. Peu à peu Croix-Rousse s’urbanise sur ses pentes et sur son plateau.

Comme il est expliqué aux gones, la colline est souvent associée au travail des canuts. En effet, durant la révolution française où le clergé n’est plus aussi populaire, la colline tend  de plus en plus à devenir une terre d’ouvriers au dépend des religieux  dont les biens sont vendus.

Au début des années 1800, la colline de la Croix-Rousse qui est devenue entre temps une commune à part entière est le bastion français de la soie. L’urbanisme du quartier se transforme pour que les métiers à Jacquard puissent s’installer dans les logements. Les conditions ouvrières sont atroces, à tel point qu’elles sont la cause d’une des premières révolutions ouvrières françaises. En 1831, c’est la première révolte des Canuts, sévèrement réprimé par le roi  Louis-Philippe 1er. « Vivre en travaillant, ou mourir », telle est la doctrine des canuts qui recommenceront leur révolte en 1834 et en 1848 au moment de la proclamation de la Seconde République. Ce n’est qu’après ces épisodes que la colline de Croix-Rousse sera rattachée  à la ville de Lyon par le décret de 1852. Le rattachement sera vraiment effectif et symbolique avec la création du premier funiculaire du monde – la très connue ficelle – en 1865.

Sacrée histoire n’est-ce pas ? Mais cette dernière n’est pas près de s’arrêter ! L’héritage est bien présent notamment avec ses traboules et son urbanisme bien singulier. Mais Croix-Rousse restera un quartier bien particulier avec une âme magnifique. Et que dire de ses restaurants et de ses bars ?

Le Petit Paumé est partie à la recherche des plus beaux endroits de notre belle et vénérée Colline...

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Que faire à la Croix-Rousse ?

0 commentaire

Ecrire un commentaire
  • geoffroy

    Petit Paumé

    le 12/12/2012

    Aux 3 Gaules c'est oui, oui, et re-oui. D'ailleurs il est RPPP. Et surtout ce resto a une programmation musicale très sympa, appelez ou allez sur leur site pour voir un peu ce qui passe prochainement, ça vaut le coup !