unnamed_26 - Petit Paumé

Les meilleures punchlines de Lomepal

Divertissement

le 05/02/2019

Le 14 février, Lomepal débarque à Lyon pour un concert à la Halle Tony Garnier. Sa réputation n’est plus à faire avec ses cinq EP, ses deux albums en solo certifiés double disque de platine, ses centaines de concerts et ses quelques centaines de millions de vues sur sa chaîne YouTube. Du coup, pas surprenant que le concert soit complet.

Alors pour les fans, les moins fans et ceux qui ne connaissent pas du tout, voici un petit Top des meilleures punchlines de Lomepal. Il n’y a plus de raison de pleurer si vous n’avez pas pu avoir vos tickets !

  • 1. « Elle est douée mais elle est pas belle : elle va devoir convaincre son boss ! »

     

    Si Lomepal est connu pour ses punchlines un peu trash, il sait aussi soulever des problèmes sociétaux. On vous laisse admirer un petit spécimen dénonçant la misogynie et l’inégalité des sexes au travail. Retrouvez cette punchline dans le titre Ray Liotta, et son clip qui dévoile les passions liées de Lomepal : la musique et le skateboard.



     

    2. « Elle est irremplaçable, mais je m'en rendrai compte seulement quand elle sera partie, on profite jamais de ce qu'on a »

     

    Le trash arrive, ne vous inquiétez pas. Pour le moment, cette punchline parle d’amour. Et oui, on peut être rappeur et avoir un grand cœur ! Triste réalité soulevée par bien d’autres artistes avant lui. Mais les mots sont bien choisis. Retrouvez cette punchline dans le titre Yeux disent.




    3. « Pas d'doutes, j'éjacule du style et j'en ai foutu partout »



    Pas besoin de vous faire un dessin. On remarque aussi à travers cette punchline un trait caractéristique de Lomepal : son ego. On ne va pas se mentir, si le rappeur aime la musique et le skate, ce qu’il préfère, c’est Lomepal. Retrouvez cette punchline dans le titre 1000°C, gros featuring avec un de ses amis rappeurs : Roméo Elvis.
     


     

     

    4. « J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu »

    S’il adore caler des punchlines qui font siffler les oreilles, on ne peut pas lui reprocher sa capacité à trouver des métaphores auxquelles personne n’aurait pensé. Celle-là est toute droite issue du titre R2D2.



     

    5. « Je veux un Oscar pour chaque film que je me suis fait dans la tête merde »

     

    Une grosse instru, un flow posé, rapide, sec et compréhensible. Dans le titre Évidemment, on reconnaît le besoin de reconnaissance du rappeur. Sortie en décembre, ce titre a fait vibrer le cœur de ses fans. En écoutant les paroles, cela prend tout son sens évidemment.



    6. « Avoir la conscience du plaisir, c'est bien, avoir l'inconscience de souffrir, c'est mieux »

     

    Non, non ce n’est pas Platon. Pas Socrate non plus. Toujours pas Aristote. Bon aller, on vous la donne : Lomepal. Surpris, hein ? On vous laisse la relire. Et si vous préférez l’écouter, c’est dans Bécane. Cadeau !


     

    7. « J'veux un monde avec que des miroirs, une radio qui passe que ma musique »

     

    On vous l’avait dit non, que Lomepal adorait Lomepal ? Ah oui, on vous l’a bien dit. Mais bon, vu qu’il aime bien le répéter, une petite piqûre de rappel ne vous fera pas de mal. Les miroirs et la radio qui passe sa musique en exclusivité, c’est dans Palpal.

     

    8. « Mais un toboggan au paradis c’est la descente aux enfers. »

     

    Il fallait choisir parmi la multitude de punchlines dans Avion... Mais la métaphore est encore une fois bien choisie, réfléchie avec une touche du côté sombre dont le rappeur détient le secret. Rien à ajouter.

     

    9. « Si tous les gens intelligents sont tristes, je préfère être un imbécile heureux. »

     

    Qui n’y a pas déjà pensé ? Qui n’a pas déjà joué à « Tu préfères» ? Un thème vu, revu, re-revu : le bonheur. Mais dit dans Palpal, ça passe bien, c’est palpable, c’est Lomepal.

     

    10. « J'ai de l'or dans les couilles, il faut me sucer pour le croire »

     

    On dit « le meilleur pour la fin », chez Lomepal ça signifie un mix d’humour, d’ego surdimensionné et de punchline bien acidulée. La petite dernière vient de 70. Aïe aïe aïe comme il dirait.
     



    Lomepal, de son vrai nom Antoine Valentinelli, né le 4 décembre 1991 à Paris, est un rappeur et chanteur français originaire du 13e arrondissement de Paris. Mais il passe à Lyon, ville où il dit aimer chanter.

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Les meilleures punchlines de Lomepal

0 commentaire

Ecrire un commentaire