- Petit Paumé

Les coups de cœur d’Axelle

La vie au Petit Paumé

le 30/05/2012


C’est l’été dans moins d’un mois, il fait beau et Lyon vous tend les bras ! Que faire alors pour profiter au mieux de cette journée qui s’annonce radieuse ? Axelle, la vice-trésorière du Petit Paumé, vous a déniché quelques bons plans d’activités, restaus et bars, pour occuper au mieux votre précieux temps libre !

Pour commencer, pourquoi ne pas prendre quelques cours de dessin à La Petite Académie ? Histoire de se trouver quelques talents artistiques insoupçonnés…

Ce midi, vous voulez déguster du frais et du fait maison ? Optez pour La Table d’Eugène, où la sympathie du serveur vous régalera !

On enchaîne cet après-midi avec une bonne séance de massages chez Anahata, où l’on prendra bien le temps de vous expliquer tous leurs bienfaits autour d’une bonne tasse de thé !

Un petit creux à l’heure de l’apéro ? Courez à L’Antiqui’thé et dégustez de délicieux tapas autour d’un verre de vin.

Et ce soir, même si votre chéri veut absolument dévorer son habituel kebab, pas de souci, il y a Adonys, où c’est qualité et hygiène assurées !

Poursuivez la soirée avec une pointe de chic au bar Le Florian, puis terminez-la avec une bonne bouteille signée Les Domaines Qui Montent.

Vous pouvez vous féliciter d’avoir si bien rempli votre journée ! Franchement, merci Axelle !

 

  • Chaque être humain est une délicieuse exception. Nathalie l’a bien compris et c’est avec respect et joie qu’elle traitera votre cas. Loin des professeurs de peinture à cheval sur les normes classiques, elle aide son groupe d’élèves, afin que chacun exprime au mieux sa créativité. Quels que soient votre âge et vos connaissances théoriques, venez vous épanouir avec moult crayons, pinceaux et peintures à l’huile.

  • Petite feuille de menthe fraîchement cueillie, je me prépare déjà à être coupée, broyée et noyée pour régaler les habitués de l’Antiq’Y Thé de succulents mojitos. Quand je pense à mes amis d’enfance qui finiront en thé je me dis que je ne pouvais connaître mort plus noble. Je m’éteindrai dans un cadre raffiné, bercé par des éclairages tamisés. Un client est entré, déjà mes tortionnaires se pressent à sa rencontre. Ma fin est proche, adieu.

  • Tous les mezze que j’aime, ils viennent de là, ils viennent d’Adonys. Les saveurs ne sont jamais les mêmes, pour exprimer ce qu’est le goût. Il y a longtemps que dans ces cuisines des mains libanaises leur donnent le jour. Aujourd’hui avec plein d’autres spécialités, ce Libanais saura vous régaler. J’y mets mes joies, j’y mets mes peines. Ce resto, je le chante autant que je l’aime, et je le chanterai toujours. Le kebab vivra, tant que vivra Adonys !!!!

  • Ici on joue de contrastes. Les cocktails classiques sont bien exécutés alors que le barman manque un peu d'inspiration sur le cocktail surprise. Les tables en plastique tranchent avec l'élégance des grands verres polis. En terrasse, l'immense arbre nous plonge dans l'espace infini. La salle, avec ses portraits et ses masques accrochés qui semblent nous fixer, nous immerge dans une étrange atmosphère, presque oppressante. Et pourtant, de ces contrastes naît une certaine harmonie.

  • Qu'il est doux de s'aventurer dans cette cave aux teintes boisées que Bacchus lui-même n'aurait pas reniée ! En effet, la sélection de crus provenant de toute la France a de quoi faire tourner la tête. Même en étant bien aiguillé, le choix est difficile à faire entre le classique Saint-Joseph et l'honnête petit Pinot. Et pourquoi ne pas prendre les deux ? De toute façon, on ne peut pas se tromper. Selon l'adage, ne dit-on pas « In Vino Veritas » ?


Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Les coups de cœur d’Axelle

0 commentaire

Ecrire un commentaire