rue-republique - Petit Paumé

La piétonnisation de la Presqu'île, on vous en dit plus !

Histoire de Lyon

le 20/06/2019

La Métropole de Lyon a décidé d'expérimenter la piétonnisation de la Presqu’île, ce samedi 28 septembre. Commerces redynamisés, partage de la voirie simplifié, cette mesure devrait plaire à un grand nombre de Lyonnais.

  • Piétonnisation de la Presqu'Île

     

     

    Issue d'une une concertation réunissant élus, commerçants, habitants mais aussi SYTRAL (nos chers transports TCL) ou l’office du tourisme, l'expérimentation de la piétonnisation de la Presqu'Île, c'est pour ce samedi 28 septembre. L’objectif est de s’accorder sur un projet innovant et satisfaisant pour tous.

     

    La phase d’expérimentation débutera ce samedi 28 septembre : un samedi par mois, une zone de trafic limité sera interdite aux voitures.

     

    Le secteur concerné s’étend du sud de Terreaux jusqu’au nord de Bellecour, avec une exception pour la rue Édouard Herriot et la rue de Brest, ainsi que le quartier Grolée, afin de permettre une traversée de la presqu’île. Ce périmètre pourra évoluer, selon les résultats de la concertation, et deviendrait définitif en septembre 2021.

     

    piétonnisation de la presqu'île

     

     

     

    Qui peut accéder à la Presqu'Île en auto ?

     

     

    Bien sûr, le passage sera accordé aux riverains, et les accès aux parkings souterrains resteront ouverts. Les secours, les transports en commun échappent aussi à la nouvelle réglementation. À la liste on peut ajouter les artisans, les livreurs, les clients des hôtels, les personnes à mobilité réduite, les taxis, les VTC et les professionnels de santé sous présentation d'un justificatif (bon de livraison, bon de commande, caducée...Etc)

     

     

    Quel est l'objectif de la piétonnisation ?

     

     

    Pollution de l’air, nuisances sonores… Il était temps de se réapproprier la presqu’île ! Car si les voitures prennent beaucoup de place, elles ne représentent en réalité que 15% du trafic dans ces rues, contre 32% en transports en commun et 52% à pied ou à vélo.

     

    La métropole espère fluidifier la mobilité dans ce secteur, donnant enfin la priorité aux piétons, cyclistes ou trottinettes.

     

    Pour plus de confort et de sécurité, la chaussée sera aplanie et réorganisée. Enfin, puisque Lyon se targue d’être une ville connectée, un transport en navettes autonomes 100% électriques est envisagé pour les prochaines expérimentations.

     

    Un des objectifs principaux de cette expérimentation est de redynamiser l’économie locale, alors que seuls 12% des achats dans la presqu’île sont faits en voiture. Piétonniser les rues, c’est encourager les habitants à se rendent chez les commerçants à deux pas de chez eux.

     

    Tout est pensé pour rendre le centre-ville plus attractif, y compris pour les Lyonnais venant d’autres arrondissements.

     

    À quelques mois des élections municipales et de la métropole, les projets semblent se multiplier pour réinventer notre ville.

     

     

     

    piéton

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis La piétonnisation de la Presqu'île, on vous en dit plus !

0 commentaire

Ecrire un commentaire