capture_decran_2018-04-04_a_19.54.21_0 - Petit Paumé

La Petite Pause │Lyon ma Muse

La vie au Petit Paumé

le 04/04/2018

Ce jeudi 5 avril, le Petit Paumé vous invite à prendre de la hauteur pour célébrer ensemble les 50 ans d’une histoire d’amour.

Laquelle ? Celle d’une bande d’aventuriers, un peu romantiques et un peu fous, qui décidèrent il y a 50 ans de partir à la découverte des trésors des rues de Lyon. Une histoire d’amour qui s’écrit au fil des années entre restaurants et bars ; un amour qui flirte avec liberté et impertinence sur un air de “Je t’aime… moi non plus”.

Entre amour et haine, coup de foudre et coups d’éclats, on vous invite à découvrir ou redécouvrir ensemble l’histoire commune et passionnelle du Petit Paumé et de sa muse.

 

Pour cette troisième édition, Le Petit Paumé vous fait découvrir un nouveau lieu d’exception : le bar des Muses de l’Opéra. Faisant face à l’Hôtel de Ville, le bar nous offre une vue imprenable sur le paysage lyonnais avec Fourvière en toile de fond !

Prenez de la hauteur et laissez-vous séduire par ces célèbres muses illuminées qui donnent à cet endroit une atmosphère unique !

 

©Blandine Soulage Rocca

 

▬▬▬▬▬▬ AU PROGRAMME ▬▬▬▬▬▬

 

Pour cette soirée, sous le signe du romantisme, venez découvrir :

Concert du duo Enoia : groupe jazz et folk qui vous promet un pause musicale chaleureuse et intimiste - écoutez leur dernier album en avant-première

Une ambiance rétro et déco des années 60

50 ans d’éditions du Petit Paumé à découvrir ou redécouvrir ;

 

▬▬▬▬▬▬ LES SURPRISES ▬▬▬▬▬▬

 

Une ambiance musicale jazzy, un bar au top, une oeuvre participative et pleins d’autres activités encore vous attendent pour profiter pleinement, à toute âge et à toute heure, de la troisième Petite Pause du Petit Paumé.

 

A ce soir !

 

 

 

 

 

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis La Petite Pause │Lyon ma Muse

0 commentaire

Ecrire un commentaire