cezaire-by-fabien-voileau-21 - Petit Paumé

Interview : Roche Musique, le label français qui monte

Lyon cette semaine

le 20/01/2017

Comment est née Roche Musique ?

Roche Musique est née d’une envie de vivre de ma passion, de vivre ce que je voulais vivre. Faire de la musique, être entouré d’artistes et voyager. Roche Musique est un moyen de liberté très fort, je bosse pour des gens que j’aime et je rencontre des personnes différentes chaque jour.

 

Vous avez fêté vos 4 ans en juin dernier, quel bilan ? Quels sont vos prochains défis ?

Le bilan est très positif, on évolue doucement mais sûrement, c’est vrai que si l’on regarde en arrière la croissance est énorme, mais pour nous tout se fait par étape, sereinement. On espère continuer cette croissance et en terme de défis je reprendrai le fameux « Sky is the limit » de nos chers Américains. On veut aller au maximum de nos capacités et continuer à grandir dans le temps. On veut vraiment s’améliorer et évoluer. Le label nous aide à aller dans cette voie.

 

Sur quoi vous basez-vous pour faire signer un artiste ?

Je commence en premier par écouter la musique, j’ai une idée précise de ce que je recherche musicalement. Ensuite le deuxième critère est humain, j’aurais du mal à bosser avec un artiste qui ne correspond pas à notre philosophie ou nos valeurs.

 

Cézaire, tu es également un artiste, ce label a-t-il propulsé ta carrière ?

En effet je suis artiste de mon propre label. J’ai commencé en tant que label manager et je me retrouve de l’autre coté du miroir, je pense sincèrement que mon label m’a poussé et m’a surtout permis de prendre conscience de l’envie de devenir artiste. Même si je garde un pied dans l’opérationnel, je laisse de plus en plus cette envie de musique prendre le pas.

 

Comment se passent les relations dans le label au vu des parcours différents ?

Les relations sont plutôt exceptionnelles, il y a une vraie cohésion et une vraie camaraderie entre nous. Il y a un fort respect entre les artistes, car même si ils sont tous talentueux, chacun le fait à sa sauce et apporte sa touche à Roche Musique.

 

Kartell, tu peux nous parler de ton dernière EP Last Glow ?

Last Glow est une nouvelle étape, j'ai cherché de nouvelles sonorités et de nouvelles approches dans ma musique. L'idée étant de mélanger des styles que j'apprécie et qui me suivent depuis plusieurs années maintenant. Le premier single « 5 A.M » est né après un tour aux US au printemps dernier. Le reste s'est construit autour. Les retours ont été très positifs, je pense déjà à la suite et au format de mes prochaines sorties.

 

Comment situez-vous Lyon sur la scène musicale française ? Pourquoi le Petit Salon ?

Cézaire : Je me souviens quand je faisais les premières Nuits Sonores à Lyon, c’était il y a bien 10 ans ! Il y a toujours eu un engouement pour les musiques électroniques ici. La scène est vraiment large, c’est une des villes qui a le plus d’impact à mon avis et le fait qu’il y ait une grande quantité de clubs y est forcément pour quelque chose. Et le Petit Salon c’est parce que Salim est un super directeur artistique et que j’adore ses choix de prog.

Kartell : Lyon est clairement au centre de la scène électronique française, voire européenne. Beaucoup de labels et d'initiatives intéressantes. Lyon est un peu au carrefour de la house chaude et samplée et des musiques un peu plus dures. L'équilibre est super bon à mon sens. Mon tout premier label était lyonnais, ma seconde date était à Lyon. J'ai une histoire personnelle avec cette ville. J'étais au Sucre il y a quelques mois pour les Nuits Sonores et c'est un plaisir de revenir à Lyon pour jouer au Petit Salon, que je ne connais pas encore. J'ai croisé Salim le directeur artistique à Miami en mars dernier pour la WMC (Winter Music Conference) et on avait commencé à parler de cette soirée, content de la voir se concrétiser.

 

Quid du public lyonnais ?

Kartell : Curieux, réceptif, positif, éduqué.

 

Le mot de la fin ?

Kartell : La musique dans la peau. Hâte de vous voir samedi.

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Interview : Roche Musique, le label français qui monte

0 commentaire

Ecrire un commentaire