benjamin-tanguy-cjean-baptiste-millot-810x608 - Petit Paumé

Gros plan sur Jazz à Vienne

Sorties

le 26/06/2017

Une nouvelle fois recommandé par le Petit Paumé, le festival Jazz à Vienne se tiendra cette année du 29 juin au 13 juillet pour la 37ème édition d’une manifestation jazz légendaire accueillant près de 150 000 festivaliers par an.

Le Petit Paumé est allé pour vous à la rencontre de Benjamin Tanguy, coordinateur artistique du festival, pour comprendre en quoi cet événement prétend être une véritable expérience musicale dans son Théâtre Antique. 

 

 

A Vienne, on se balade de scène en scène – parmi les 4 – de midi jusqu’à ce que nos paupières se ferment. La programmation se veut intergénérationnelle, de quoi plaire au petit Lucas, à son papa Pierre, sa maman Claire, sans oublier papi René, mamie Brigitte et tata Rachel. Cette année, un accent fort sera donné sur le groove et le hip hop, sûrement un p’tit clin d’œil à notre Afterwork #3 du 2 juin au Périscope.

 

 

Ce subtil mélange de styles et de genres se traduit notamment par la fusion entre l’orchestre national de Lyon et des piliers de la scène hip hop des années 1990 – Mc Solaar ainsi que les groupes Ärsenik et Les Sages Po –. Dans le même temps, De La Soul viendra nous faire remuer le popotin après 6 années de silence discographique.

 

Pour Benjamin – dont la précieuse analyse nous a conquise – le festival ne pourra que vous surprendre dans la mesure où il sera un réel déploiement artistique, celui de « l’appropriation par des artistes contemporains de styles qui ont été révolutionnés (cf. Coltrane et Bowie), médiatisés (cf. Celia Cruz) et créés (cf. Fela Kuti) ».

 

Alors oui, il y a aura donc beaucoup d’hommages : à Prince, à Fela Kuti, à Celia Cruz, à Coltrane, à Bowie et à bien d’autres. Mais non, on ne viendra pas pleurnicher. L’idée est d’éprouver la grandeur de la musique jazz au travers d’une expérience sensorielle sans égal dans un cadre fabuleux pour « comprendre en quoi ces monuments de talent et de générosité ont marqué l’histoire de la musique ».  

 

 

Herbie Hancock, Ahmad Jamal, Jamie Cullum, Archie Shepp, Pharoah Sanders, Jeff Mills, Larry Graham, Trombone Shorty, Mary J. Blige, Roberto Fonseca, Eliades Ochoa, Deluxe, etc. Une cascade de grands noms pour un métissage créatif de différents univers musicaux qui associent pour 15 jours leurs inspirations.

 

Vous l’aurez compris, Jazz à Vienne a un tas d’histoires à vous raconter cette année. Vous en ressortirez à coup sûr musicologue ou mélomane, voire même musicomane. Que vous soyez amateur ou non de jazz, la billetterie en ligne est encore ouverte !

 

Coup de cœur : une programmation artistique extraordinairement éclectique

Coup de gueule : le festival a une fin

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Gros plan sur Jazz à Vienne

0 commentaire

Ecrire un commentaire