theatre_lyon - Petit Paumé

Fêtons la journée mondiale du Théâtre à Lyon

Que faire à Lyon ?

le 27/03/2017

Attention Spoil ! L’article suivant ne sera pas impertinent (ou peut-être que si).

C’est en 1962 qu’est célébrée la première Journée Mondiale du Théâtre à l’initiative du 9ème Congrès mondial de l’Institut International du Théâtre.

Jean Cocteau se fit à cette date le premier ambassadeur de cette journée en transmettant un message de rassemblement et de partage autour du théâtre en tant qu’art contributif à la paix entre les peuples.

Aujourd’hui, pour célébrer cette journée, Le Petit Paumé se propose de vous faire découvrir les théâtres lyonnais que ses membres ont le plus apprécié au cours de cette année.

Ce qui suit n’étant pas exhaustif, nous vous invitons à découvrir tous les établissements que nous avons testés dans notre guide ou bien en suivant ce lien.

  • Les théâtres qui revisitent nos classiques

    Notre premier coup de cœur sur ce début d'année est dédié au TNP et à son architecture envoûtante.
    Avec une programmation réellement exceptionnelle, le TNP ne faiblit pas d'années en années. On peut même cette année visiter les coulisses et les ateliers de fabrication.
    Toujours plus innovant, le TNP qui fut autrefois l’ancien théâtre de Chaillot ne cesse d’innover et de proposer une expérience toujours nouvelle à ses spectateurs.

  • Créé en 1982, ce grand théâtre oullinois est à destination des Lyonnais et est un de nos préférés. Visant l’originalité, parmi les 24 spectacles par saison, 6 sont des co-productions. Très créatif et avec de grandes ambitions, le théâtre de la Renaissance sait séduire ceux qui le découvrent, surtout avec leur nouveau spectacle "Don Juan revient de la guerre".

  • Là encore un théâtre emblématique de Lyon qui joue sur l’originalité par de nombreuses co-productions à venir telles que « Le cas Sneijder » ou bien « Le vent se lève » en salle début juin. Le théâtre des Célestins est un incontournable, peut-être pas le meilleur tous les soirs mais le plus ancré dans la sphère théâtrale lyonnaise.

  • On l’associe souvent avec le théâtre des Célestins dans la mesure où géographiquement, il est central dans la ville de Lyon. Pourtant, sur cette rue des Marronniers, le lieu est bien plus intimiste. Les mots du directeur artistique du théâtre l’illustrent très bien : « Aux Marronniers […], le spectateur guidé par des lampions lumineux abandonne ses préoccupations quotidiennes et découvre un espace intime privilégiant des créations mêlant le théâtre, la musique, les arts plastiques, la danse, le chant dans le désir d’une véritable recherche littéraire. »


  • Les théâtres et café-théâtres où l’on rit la plupart du temps

    RPPP depuis quatre années consécutives, on nomme Le Nombril du Monde.
    Ce théâtre incarne l’esprit de la Croix-Rousse à lui-seul. Avec sa façade rêveuse, c’est un des coups de cœurs de la rédaction.
    Les prix sont très abordables pour la qualité de spectacle qui y est proposée. Entre artistes talentueux et un cadre majestueux, c’est un incontournable à la Croix-Rousse. Petit conseil si vous souhaitez y aller :« La cOmédie culte » de Thierry Buenafuente et mis en scène par Florence Foresti.

  • La Comédie Odéon, c’est un peu le théâtre qui casse les règles. Ancien cinéma devenu théâtre, il tente d’installer le rire en dehors des frontières de la Croix-Rousse. Et c’est plutôt un succès. RPPP 2015, leur programmation est une des plus vastes de la ville. En plus, il paraît que les gérants sont vraiment sympas et que le cadre est très convivial (A bon entendeur !)

  • On retourne à la Croix-Rousse pour une bonne dose d’humour. Ce café-théâtre a lui aussi collectionné ses RPPP entre 2011 et 2015. S’il y a un spectacle à recommander, c’est bien celui de Jefferey Jordan qui se joue jusqu’au samedi 8 avril dans la salle du Haut.
     

  • Cet ancien théâtre des Pentes aujourd’hui installé à Jean Macé peut maintenant accueillir 250 personnes. Environ 2 spectacles par soir, et un nouveau format mis en place autour de l’hypnose avec les Mardis de l’Impro, c’est un plaisir de découvrir comment le théâtre Lulu sur la colline se renouvèle, sans décevoir.

  • C’est un peu la pépite du moment. Un jeune café-théâtre qui n’a que 2 ans, mais en pleine explosion grâce à la bonne humeur et à l’enthousiasme qu'il communique. Intimiste au possible, l’Improvidence est le premier théâtre de France entièrement dédié à l’impro. Et c’est rafraichissant !

  • Le Boui Boui, on y va quand on est sûr de vouloir passer une bonne soirée. Partageant la même direction que le Rideau Rouge, le Boui Boui s’est aussi récemment associé avec les Tontons Flingueurs. Un trio gagnant pour la scène humoristique lyonnaise.


  • Les innovateurs

    Le petit préféré de la rédaction dans cette catégorie, on nomme le NTH8 : « Le théâtre comme poétique de la relation ».
    Toujours en perpétuelle expérimentation, il est possible de se perdre en tentant de comprendre le nouveau théâtre du 8ème. Entre écriture très contemporaine et chansons, les artistes s’expriment presque librement. La compagnie des Trois-Huit est aux commandes de ce théâtre dont le style est certes à part, mais très innovant et séduisant. Difficile à décrire avec des mots, il faut tout simplement le découvrir par soi-même. 

  • Le nom du théâtre Nouvelle Génération parle de lui-même. Usant à foison des nouvelles technologies et se focalisant principalement sur des sujets de société, ce théâtre est dans l’ère du temps. Récemment fusionné avec le théâtre Les Ateliers dans le centre de Lyon, le TNG propose le spectacle Artefact que nous recommandons fortement (aux Ateliers Presqu’île).

  • Des locaux surréalistes ! Les Subs se trouvent en face de l’école des Beaux-Arts. Pour comprendre la liberté artistique de ce théâtre, il faut savoir que les directeurs ne savent parfois pas ce qui va être joué avant les soirs de représentations. Alors de temps en temps, on peut être quelque peu déçu. Mais la plupart du temps, on est formidablement enchanté face à cette créativité débordante. Dernier exemple en date quand les Subs ont accueilli le Mirage Festival début Mars. 


  • Les inclassables

    C'est l’emblême de Lyon par excellence. A titre personnel, nous adorons la pièce actuelle Tristan et Isolde.
    A la quête de nouveaux concepts à l’opéra, le jazz s’y est installé début octobre avec Christophe Monniot et ce fut un vrai délice. Bilan : une valeur sûre sur laquelle on peut assurément miser pour passer une soirée d'exception.

  • Jeff Mills vient demain à l'Auditorium de Lyon. C'est dire la notoriété qu'a l'établissement qui tente comme l'Opéra national de Lyon de se renouveler à travers des styles nouveaux.

  • Qu'est-ce qui rime avec RPPP mieux que ballet? La Maison de la Danse a la réponse. 


  • Sortez et partagez un moment particulier avec la scène artistique lyonnaise

    On oublie pas le théâtre de la Croix-Rousse, celui de la Tête d'Or, l'Espace Gerson, le Radiant-Bellevue, la Compagnie Cala... et plein d'autres encore qui prouvent que Lyon regorge de talents.


Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Fêtons la journée mondiale du Théâtre à Lyon

0 commentaire

Ecrire un commentaire