burger-1_0 - Petit Paumé

Burger & Wells, le fast good RPPP qui renverse les clichés

Nos meilleures adresses de food, drinks and chill

le 25/09/2018

Comme tous les midis, c’est le dilemme. Nicolas, 21 ans, réclame du coleslaw. Léa, 19 ans, préférerait un gros hamburger. Thomas, 33 ans, nous supplie pour une salade de falafels. Et moi, je me retrouve au milieu. Qu’à cela ne tienne ! Au Petit Paumé on a trouvé la solution : Burger & Wells.

  • Oui, on peut aller dans un fast food et satisfaire tout le monde

    Ouvert en 2016, Burger & Wells, c’est bien plus que des burgers. Tous les jours, et ce en continu, lycéens, étudiants, familles ou encore business men viennent se poser sur la terrasse ou à l’une des 80 places intérieures. Et oui, ici la clientèle est large, tout comme la carte.

    Les burgers varient du plus classique au plus original (les avocado fans se reconnaitront). Ceux qui n’aiment pas les buns peuvent opter pour une naked box, un burger sans pain. Ou encore une salade, un classique qui se mange à toutes les sauces (surtout celle au pesto !). Perso, j’opte souvent pour un wrap dont les galettes maison et bio défient toute concurrence. Ou l’une des options végétariennes quand j’ai mangé une côte de bœuf la veille. Pour les plus gourmands, on complète son menu par une crème glacée lemon pie ou un milkshake à la vanille de Madagascar.

     

  • Non, fast food ne rime pas forcément avec malbouffe

    Le mot « Burger » évoque souvent deux choses : un gros sandwich au steak douteux mais dégoulinant de graisses réconfortantes, ou sa version premium, plus légère mais surtout bien plus chère. Burger & Wells, ce n’est ni l’un, ni l’autre. Le bon compromis en somme. On y retrouve le plaisir d’un fast food, son petit prix mais sans rogner sur la qualité des produits, bien au contraire ! Les ingrédients sont sains, bios et locaux. Chaque feuille de salade est choisie et livrée avec soin par un petit producteur régional, les tomates proviennent d’une coopérative et les steaks, français, sont cuits à la minute. Même les milkshakes, toujours homemade, se targuent d’une composition exemplaire, et se parent de chocolat Valrhona. Côté boisson, le topo reste le même : rien d’extérieur, la bière est  signée B&W et la fontaine de thé glacée est sans sucre.

     

  • Oui, on peut manger dans un fast food sans détruire la planète

    Fast food et pollution, un fléau des temps modernes ? Pas toujours ! Burger & Wells le refuse, et l’a même inscrit dans sa politique globale. Chez eux, on se pose sur des tabourets et des tables dont le bois est recyclé, les emballages et l’énergie sont 100% renouvelables et 1% du chiffre d’affaire est renversé à des associations qui protègent l’environnement. Même les employés s’y mettent et roulent en vélo de fonction !

     

     

  • Alors oui, Burger & Wells, ça reste un fast food. Ou plutôt un fast good. Mais non, ce ne sont pas que des burgers donc tout le monde peut y manger. Non, les plats ne sont pas remplis de cochonneries. Et non, chaque calorie ingérée ne génère pas un kilo supplémentaire de déchets planétaires. Et puis surtout, on adore son petit macaron RPPP.

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Burger & Wells, le fast good RPPP qui renverse les clichés

0 commentaire

Ecrire un commentaire