repetition-opera-de-lyon-vi_w641h478 - Petit Paumé

6 histoires que vous ignorez sur l'opéra de Lyon

Vivre et sortir avec le Petit Paumé

le 22/06/2016

Lundi soir, on est allé à l'Opéra incognito pour rédiger la critique du prochain Petit Paumé. On a vu la générale de l'enlèvement au Sérail et franchement c'était trop beau pour qu'on garde ça pour nous. La mise en scène était remarquablement bien pensée et pour ça, on remercie le grand Wajdi Mouawad qui a réussi à nous faire rire (si, si ! et toute la salle rigolait aussi figurez-vous) et surtout à nous faire réfléchir sur la place des femmes dans les différentes sociétés, en Orient et en Occident. 

Coup de coeur : le talent des chanteurs, notamment Joanna Wydorska (Blonde) et David Steffens (Osmin), les seconds rôles auxquels on s'attache et qui nous ont le plus fait rire !

Du coup pour prolonger la fête, on a remis le nez dans de vieilles archives de l'Opéra et on a décidé de vous livrer les petites histoires crousti qu'on a trouvées.

  • Le mystère de la neuvième muse

    Sur la façade de l'hôtel de ville figurent les muses, filles de Zeus et Mnémosy dans la mythologie grecque. Chaque muse représente un "art"

    - Calliope : la poésie épique
    - Clio : l’histoire
    - Erato : la poésie lyrique
    - Euterpe : la musique
    - Melpomène : la tragédie
    - Polymnie : l’art d’écrire et la pantomime
    - Terpsichore : la danse
    - Thalie : la comédie
    - Uranie : l’astronomie

    Comme vous le constaterez sur la photographie ci-dessous, il manque Uranie sur la façade. D'après certaines légendes, une statuette de cette muse était déjà présente sur la place des Jacobins ou sur la place des Terreaux ce qui expliquerait qu'elle ne se trouve pas ici. Remarquez également qu'avec huit muses il était plus facile d'obtenir plus de symétrie.
    Notre théorie à nous est tout simplement qu'il s'agit d'un complot illuminati. A vous de juger ;)

  • Un opéra sur 18 niveaux

    L'opéra se compose de 18 étages : 5 creusés en sous-sol, 8 dans le bâtiment intermédiaire et 5 derniers dans la verrière dont le sommet se trouve à 42 m du sol. Oui, c'est beaucoup.

  • Le plus beau studio de danse du monde

    Et oui, la salle de répétition située dans la coupole de l'opéra a été élue "plus belle salle de répétition au monde" par le ballet de New-York. Cocorico. En même temps, entre la vue dégagée sur l'hôtel de ville d'où l'on peut faire coucou à monsieur Collomb et la vue sur les pentes de la Croix-Rousse sur le côté, que demander de plus, je vous l'demande?

  • Une architecture qui appelle au voyage

    L'opéra a été refait par Jean Nouvel entre 1989 et 1993 (avant c'était un théâtre et encore avant c'était un opéra, l'histoire se répète, on vous l'avait bien dit). La volonté de Jean Nouvel a été que tout dans cet opéra appelle au voyage. Pas étonnant que le sas d'accueil ressemble plus à un aéroport qu'à un théâtre classique ! Pour donner envie de s'échapper, l'architecte a joué à tous les étages sur les contrastes entre les pièces basses de plafond (les couloirs, les escaliers) qui donnent l'impression d'étouffer et les salles immenses comme la salle principale qui créent une vraie respiration.

    Enfin vous remarquerez que les couloirs qui donnent accès à la grande salle sont tous en capitons rouge et ont une élégante courbure. La volonté de Jean Nouvel était ici de rappeler la forme d'un piano à queue qui tournerait tout autour de l'opéra et de rappeler l'ambiance chaude et parfois étouffante des anciennes maisons closes ou de certains bars lyonnais un peu hot comme on peut en trouver dans cette partie du site : http://www.petitpaume.com/boites.

  • Trois anecdotes sur la salle de réception

    Dans la magnifique salle où vous pourrez déguster (ou regarder les gens fortunés déguster) un petit sandwich à 6 €, un verre de vin à 6 € ou une coupe de champagne à 12 € (oui, on teste toujours la nourriture au Petit Paumé) vous pourrez admirer ce qu'il reste de l'ancien théâtre. Jean Nouvel était très mécontent de garder cette ancienne salle, il voulait que tout l'opéra soit moderne mais sur ce point là, il ne fut pas écouté.

    Vous remarquerez également que :

    1) La peinture du plafond n'est pas achevée parce que le peintre n'a jamais été payé et qu'il est donc parti avant la fin.

    2) Une des dates de mort d'un des grands compositeurs est erronnée de 50 ans, on vous laisse deviner laquelle.

    3) Il reste deux emplacements libres, là où sont exposés les bustes des compositeurs. Ce sont des places pour les compositeurs du futur qui sauront briller dans les années à venir.

  • Un opéra vraiment pas si cher

    S'il n'y a qu'une info à retenir, c'est bien celle-ci ! L'opéra à Lyon, c'est souvent moins cher que ce que vous pensez.

    Il y a des réductions de 50 % sur la majorité des spectacles pour les moins de 28 ans et les demandeurs d'emploi ainsi que des cartes de réduction assez avantageuses... et surtout une production vraiment incroyable quand on sait qu'on peut rentrer dans la grande salle pour 10 € ou venir gratuitement à beaucoup d'amphimidi et de concerts du pérystyle (la partie en extérieur de l'opéra). Alors ? Qu'est-ce qu'on attend? 

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis 6 histoires que vous ignorez sur l'opéra de Lyon

0 commentaire

Ecrire un commentaire
  • Thallis

    Petit Débutant

    bravo

    le 25/06/2016

    toujours là pour m'imformer, merci

  • Praticien Reiki - Médium - praticien hypnose roman christine

    Petit Débutant

    Un très bel opéra

    le 23/06/2016

    Merci pour cet article tinté d'humour. Un opéra accessible à tous, un endroit surprenant avec un programme sympathique et une salle de répétions magnifique. Surtout allez-y. Christine