baise_mickey - Petit Paumé

5 spots agréables pour baiser à Disneyland Paris

Divertissement

le 31/10/2018

Partons du principe que cela vous tente. C’était son idée de vous emmener à Paris chez Mickey, et avec sa libido décuplée par les héros de son enfance qui l’entourent, elle ne pourra pas vraiment vous dire non. Le plus dur, c’est évidemment de trouver un bon endroit dans ce temple optimisé de l’enfance, où le moindre recoin caché est emprunté par les Castmembers, les 14 000 employés des deux parcs. Voici donc les cinq premiers spots sûrs et agréables pour profiter pleinement de la magie de Walt Disney, en espérant que cette liste soit rapidement complétée par une cachette imparable dans Discoveryland (la partie du parc avec Space Montain), si cette cachette existe.

 

 

0 - Pas de spot sérieux à Walt Disney studio

 

Le deuxième parc, qui abrite Ratatouille et la tour de la terreur, est bien trop petit. Vous trouverez au mieux des endroits sans charme et légèrement risqués. Pas de quoi exciter votre partenaire, à l’image de cet escalier derrière le studio tram tour donnant sur un toit certes à l’abri des regards mais glauque. Peu d’intérêt donc, le bonheur est dans le premier parc.

 

Aucun intérêt

 

 

1 - Le Chibre de la jungle

 

À deux pas du souk d’Aladin, repérez la statue du serpent Kaa. Regardez dans sa direction : vous voyez le grand talus ? Derrière se trouve un oasis intime pour copuler pendant de longues minutes au nez et à la barbe des touristes qui viendront effrayer leurs gamins avec le python hypnotiseur.

 

Coucou le vice !

 

 

Discret mais spacieux

 

 

2 - Le merveilleux labyrinthe d’Alice

 

Engouffrez-vous dans ce lieu sympatoche propice aux petites frayeurs et aux mains aux fesses, avancez jusqu’à votre première rencontre avec la reine de cœur qui sort des buissons en criant « Qu’on leur coupe la tête ! » Rebroussez chemin pendant une quinzaine de pas. Constatez qu’un coin du gigantesque mur végétal est plus petit que le reste en plus d’être facilement grimpable. Vérifiez que personne ne vous mate des douves d’où la photo ci-dessous est prise, puis foncez.

 

Par ici la famille

 

 

3 - Les toilettes de l’Hakuna Matata

 

Le parc a bien une attraction dédiée au Roi Lion, elle est seulement inconnue des plus petits. Vous trouverez dans ce café peu fréquenté perdu au fin fond d’Adventureland des WC somptueux où votre Nala ne craindra pas d’être surprise. Ajoutez à cela l’hygiène impeccable et la bonne humeur du personnel, sans doute content d’occuper l’un des postes les plus planqués de l’entreprise.

 

Mais quelle phrase magnifique.

 

 

4 - Graveyard, ou le frisson du crépuscule

 

Par respect pour les anciens, vous n’avez jamais copulé dans un cimetière. Pour accomplir votre fantasme tout en évitant de froisser votre conscience façonnée par la tradition, il vous suffit de grimper à la nuit tombée au-delà des sapins du faux cimetière, situé dans le prolongement de la maison hantée. Pas d’employé sur les lieux et les visiteurs s’y font rares le soleil disparu.

 

Allez vers la droite mais gaffe au ravin !

 

 

5 - La baise des vrais aventuriers

 

De loin la plus technique, il faut compter sur la fermeture temporaire de l’attraction d’Indiana Jones, ce qui est heureusement souvent le cas. Attendez 19h : s’il y a des ouvriers dans les parages, ils auront arrêté de travailler. Glissez-vous facilement derrière les pans de protection et allez directement à la tente de votre pourfendeur de nazis préféré.

N’utilisez pas le lit, c’est un faux.

 

Le mot de la fin

 

Voilà, évitez de chercher une chambre secrète dans le château, elle n’existe que dans le parc californien et seuls les potes de la maison y ont accès. En bref des choses sympas à tenter mais rien de fou non plus, de toute façon tout le monde sait que les vrais baiseurs vont au futuroscope.

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis 5 spots agréables pour baiser à Disneyland Paris

0 commentaire

Ecrire un commentaire