hugues-de-buyer-mimeure-328729-unsplash - Petit Paumé

5 lieux secrets à Lyon

Sorties

le 21/04/2018

De la Confluence à la Croix-Rousse, de Fourvière à Montplaisir, Lyon abrite de nombreux lieux secrets.

 

  • Le lac sous Fourvière

     

    Dans la nuit du 12 Septembre 1930, 40 personnes meurent dans l'effondrement de la colline de Fourvière. Les pluies torrentielles font s'affaisser la terre jusqu'au bas de la rue Tramassac : la pupart des bâtiments sont détruits. Les pluies torrentielles ou alors c'est une manifestation du lac sous Fourvière comme l'affirme la veuve Richard. Elle raconte qu'elle aurait traversé un lac sous la colline de Frouvière en bateau. À l'époque, elle interpelle même le maire de Lyon à ce sujet. Existe-t-il ?  À vos piolets, trouvez le lac !

    Un autre mythe à Fourvière : La couronne volée de la basilique.

     

     

     

  • La pelouse des Ébats

     

    Au fin fond de Lyon, au fin fond du sixième arrondissement, au fin fond du Parc de la Tête d'Or, se cache une zone bien surprenante. Si vous arpentez les allées du Parc, vous trouverez une pelouse baptisée d'un nom grivois. En effet, vous pouvez marcher, avec plaisir, sur la pelouse des Ébats. Amusez-vous y bien, le tout en plein air !

     

  • La mort du Président Carnot

     

    Le 24 juin 1894, le président Sadi Carnot est en visite à Lyon pour l'exposition universelle.Il donne un discours au Palais de la Bourse à Cordeliers. En sortant du Palais, il salue la foule rassemblée rue de la République depuis sa voiture présidentielle. A ce moment là, l'anarchiste italien Caserio plante un poignard dans le ventre du Président avant de crier : "Vive la révolution, vive l'anarchie". Le Président meurt des suites de ses blessures quelques heures plus tard, malgré les soins prodigués.

    Aujourd'hui, une dalle rouge, au coin du Palais de la Bourse, rue de la République, marque l'endroit où le sang du Président a coulé.

     

     

  • La maison Brunet

     

    Depuis la place Rouville dans le premier arrondissement, vous pouvez voir la Maison aux 365 fenêtres toute d'orange vêtue. La Maison Brunet abritent en effet 365 fenêtres comme autant de jours dans l'année. Mais elle comporte également 4 entrées pour les 4 saisons, 12 étages pour les 12 mois de l'année, 52 appartements à l'instar des 52 semaines. Enfin, la maison a 164 marches correspondant à la montée et la descente du soleil au zénith. Aller les compter pour vérifier, on aimerait savoir si c'est vrai ;)

     

  • Le funiculaire de Saint Paul

     

    Ouvert le 31 Octobre 1900 à l'occasion de la Toussaint, le funiculaire entre Saint Paul et Fourvière est inauguré. Montant sous la colline pour déboucher en un tramway 114 mètres plus haut, son utilité était simple : transporter les morts et ceux qui voulaient les visiter, jusqu'au cimetière de Loyasse. Celle qu'on appelle, la ficelle, fut très rapidement confrontée à des problèmes financiers : la ligne n'est pas rentable. Fonctionnement ponctuellement, elle sera définitivement fermée en 1940 et démantelée en 1952. Néanmoins, le tunnel du funiculaire existe encore aujourd'hui. Qui aura le courage de s'y aventurer ?

     

  • Les arêtes de poisson

    Les arêtes de poisson mais on a déjà fait des articles dessus alors on ne détaillera pas. Si vous êtes là pour ça, on vous renvoie ici !

  • Pour plus de mythes et secrets sur notre belle ville, abonnez-vous à notre newsletter ici

     

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis 5 lieux secrets à Lyon

0 commentaire

Ecrire un commentaire