briller_en_societe_0 - Petit Paumé

Comment se la péter en période de fête?

Vivre et sortir avec le Petit Paumé

le 23/12/2015

On le sait les dîners de fêtes sont des moments où l’alcool délie les langues et plonge parfois la salle dans une situation de petit malaise. Cette année on a pensé à vous : finis les moments gênants ! On vous livre quelques tuyaux pour briller tout au long du repas tel un vrai lumignon mignon. « Mais à quoi me serviront toutes ces anecdotes ? » nous demanderez-vous. Principalement à 5 choses :

 

1) Maîtriser l’individu alcoolisé

Sous l’emprise du cidre brut, il se peut que votre petit neveu pète ce qu’on appelle communément un boulon et qu’il se lève de la table des enfants avec sa cravate sur la tête en hurlant : « Yo ta mère est tellement grosse que quand elle s’assied sur la presqu’île ça fait déborder la Saône et le Rhône ! » Si une telle situation se présente jetant un froid dans l’assemblée, piquez une saucisse cocktail avec flegme et rétorquez sur le champ :

« Et toi savais-tu qu’autrefois la presqu’île était une île ? »

Vous verrez, il fera nettement moins le malin.

 

2) Occuper l’individu qui ne parle que de chiffres

Si vous vous retrouvez assis à côté de quelqu’un qui a autant de conversation qu’un tableau excel, ne perdez pas de temps ! Entre deux apéricubes, casez discrètement un petit « Et toi, savais-tu que la place Bellecour est une des plus grandes places d’Europe? En effet, elle a une superficie de 67 128 mètres carrés. Je te laisse calculer le nombre d’apéricubes qu’il faudrait pour la remplir. » 

Voilà, vous venez de gagner une petite heure de répit.

 

A propos ! Un autre truc vraiment cool sur la place Bellecour : en 2013, elle a accueilli la plus grande œuvre de street art de l’histoire de l’univers (et c’est inscrit au guiness des records, oui madame !). C’est une anamorphose de l’artiste François Abélanet qui mesurait plus de 4000 m2, créée à l’occasion de l’événement « Un truck de ouf » de Renault Trucks. On vous laisse apprécier la beauté de la chose sur la photo en haut de l'article (cliquez sur les flèches sous le chien pour faire défiler les photos)

 

3) Interrompre le monologue du parisien

Si un individu vient à se lancer dans une tirade du type « On va pas se mentir entre Lyon et Paris y a pas photo » et que vous n’avez pas les compétences de krav maga nécessaires pour le maîtriser sans déboiter la jolie table de tatie Agnès, maîtrisez-le donc par le verbe. Un simple « Et toi, savais-tu que les bateaux mouches ont été inventés à Lyon et que les velov existaient bien avant les velibs ?» ça calme.

 

4) Apporter un brin de poésie

Si vous trouvez la conversation trop terre à terre, n’hésitez pas à lancer cette charmante métaphore animalière : « Et toi, savais-tu que la basilique Notre Dame de Fourvière a la forme d’un éléphant retourné sur le dos ? »

(D’ailleurs on se demande ce qu’un éléphant pourrait bien faire sur le dos mais bon).

 

5) Se la péter, tout simplement

« Et à propos de cuisine, notons que la plus grosse choucroute que le monde ait jamais connue a été cuisinée à Lyon. » Véridique ! C’est la brasserie Georges qui eut cette idée de génie en 1986 et réalisa une choucroute d’une tonne et demie (8 mètres de long par 1,20 mètre de large soit la taille moyenne d’un studio d’étudiant à Paris).

La brasserie mythique de Perrache a également servi la plus longue omelette norvégienne (34 mètres de long) en 1996. Rien qu’en pensant au nombre d’œufs qu’ils ont dû casser, on a mal.

Et à propos de records incongrus, on a ouï dire que cette année la plus grosse galette des rois du monde serait cuisinée à confluence. Info ou intox ? Dur à dire mais on suit le dossier de très près.

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Comment se la péter en période de fête?

0 commentaire

Ecrire un commentaire
  • gardelli

    Petit Débutant

    a la bonne choucroute

    le 30/12/2015

    super bonne choucroute a refaire