invention_lyonnaise - Petit Paumé

Les 10 inventions lyonnaises qui ont changé le monde

Histoire de Lyon

le 21/08/2019

Lyon, capitale des inventions !!!

  • La cœlioscopie, l'invention pas très sexy mais hyper utile

     

     

     

    Philippe Mouret, normand de naissance mais citoyen lyonnais était un chirurgien reconnu en France. Au milieu du 20ème siècle, il ne supportait plus devoir ouvrir le ventre d’un patient, parfois pour rien, pour diagnostiquer un mal de ventre, une occlusion intestinale ou encore une appendicite. Un procédé inventé par un médecin parisien d’origine suédoise, Raoul Palmer, la cœlioscopie était utilisée en gynécologie pour réaliser des diagnostics : gonfler le ventre avec du gaz pour l’élargir et y voir plus clair avec un câble très fin.

     

    Malheureusement, ses premières tentatives d’appliquer cette technique à d’autres disciplines ont été perçues comme aberrantes. Mais peu à peu, et après de nombreuses opérations inutiles évitées, l’intérêt porté à cette technique grandissait. C’est en 1987 que la cœlioscopie a finalement finie par être reconnue après avoir enlevé une vésicule biliaire avec ce procédé : une première mondiale.

     

     

    Le cinématographe

     

    Nés à Besançon, Louis et Auguste Lumière déménagent à Lyon en 1871 et inaugurent leurs premières inventions : plus de 170 brevets étaient alors à leur nom dans le domaine de la photographie et de la cinématographie.

     

    Créateurs du cinématographe en 1885, ils utilisent leur invention révolutionnaire pour immortaliser les plus belles vues lyonnaises, créant ainsi un corpus de petits films inscrits dans le Registre du Monde de l’UNESCO. Avec le mécanisme Lumière, même si ce dernier n’a pas fait les premiers films, les frères Lumière sont généralement considérés comme les inventeurs du cinéma en tant qu’enchaînement photographique en mouvement projeté devant un public rassemblé.

     

    Pour en savoir plus vous pouvez faire une petit visite au dans le Manoir de la famille Lumière à l'Institut Lumière !

     

     

    frères lumière
     

     

     

    Le coussin ralentisseur (alias dos d’âne)

     

     

    Celui-là vous n’allez pas l’aimer … Mais Gérard Gerbelot, patron d’Aménagement Lyonnais dépose en 1999 le brevet pour son coussin ralentisseur, autrement dit dos d’âne. Son entreprise propose des produits d’aménagement de la voirie solides comme du béton…

     


    Coussin qui, vous le remarquerez, oblige les automobilistes à ralentir sur la voirie sans freiner les bus et véhicules de secours ! Vous aussi vous n’aviez jamais compris l’intérêt de ces ralentisseurs étroits ?

     

     

    coussin ralentisseur

     

     

     

    Le cordage de tennis de Babolat

     

     

    Créé en 1875 à Lyon, Babolat a inventé le cordage à raquette de tennis et est l’enseigne la plus ancienne dans le domaine des équipements de sports de raquette. Son logo « Double line » symbolise d’ailleurs cette invention. Tout juste 1 an après l’invention du tennis, Pierre Babolat créa le premier cordage en matière naturelle.

     

     

     

     

     

    Le bateau mouche

     

     

    Selon la Compagnie des Bateaux Mouches, le nom viendrait du quartier de la Mouche à Lyon, où se trouvait le chantier de la Félizate sur le quai de la Mouche à la fin du 19ème siècle et où ce type de bateaux aurait été fabriqué pour la première fois. En effet, ces premiers bateaux-bus auraient été créés en 1862 à Lyon par Messieurs Plasson et Chaize sur la ligne fluviale entre Vaise et la Mulatière. Aujourd’hui, quelques bateaux mouches circulent encore à Lyon. On vous laisse jeter un œil sur l’article des Balades sur l’eau !

     

     

    bateau mouche lyon

     

     

     

    Le métier à tisser Jacquard

     

     

    La machine Jacquard est un métier à tisser qui a fait de Lyon une des grandes capitales de la Soie au 19ème siècle. En 1801, Joseph Marie Jacquard invente le premier système mécanique programmable avec cartes perforées. Pour certains, c’est l’ancêtre de l’ordinateur ! Rien que ça !

     

    Si vous souhaitez découvrir une magnifique machine Jacquard, direction musée des Tissus !

     

    métier jacquard

     

     

     

     

    La machine à coudre

     

     

    Plusieurs machines à coudre ou semblables ont vu le jour avant mais la véritable première machine à coudre efficace revient à Barthélemy Thimonnier, tailleur français originaire de la région lyonnaise. Il déposera d’ailleurs le premier brevet du métier à coudre en 1830 : la machine est construite en bois, un fil en continu et une sorte de bras articulé qui avait pour objectif d’imiter le mouvement de la main qui coud.  

     

     

    machine à coudre  

     

     

     

    La montgolfière

     

     

    Les frères Montgolfière, Joseph-Michel et Jacques-Etienne sont des industriels français inventeurs de la montgolfière. Alors qu’Étienne était à Paris concentré sur ses recherches, Joseph lui se trouvait à Lyon et ils correspondaient par courrier. Il fabriqua un petit ballon en papier : lancé en 1783 il est équipé d’un brûleur alimenté avec du papier froissé imbibé à l’huile d’olive. Ensuite, un deuxième ballon beaucoup plus grand a été construit en papier rouge et lancé à la tombée de la nuit du 18 novembre.

     

    L’ambition des frères est encore plus grande : imaginer un ballon qui serait assez robuste pour faire des grands voyages et transporter des personnes. Ils le construisent et le 19 janvier 1784 un premier vol de 12 minutes avec 7 personnes à bord a pu être observé par plus de 100 000 Lyonnais.

     

     

     

    montgolfier

     

     

     

     

    Le bateau à vapeur

     

     

    Le premier bateau à vapeur, réellement fonctionnel, Le Pyroscaphe voit le jour le 15 juillet 1783. Claude François Jouffroy d’Abbans mis en marche un bateau à vapeur à aube mais pas assez puissant pour naviguer sur une rivière ou un fleuve. Puis en 1783, la mise au point de nouvelles pales lors du concours d’Antoine Frerejean permit au bateau à vapeur de naviguer sur la Saône. La première tentative à succès fut celle à nouveau du marquis de Jouffroy d’Abbans le 15 juillet 1973 de la cathédrale Saint Jean à l’île barbe, à contre-courant.

     

     

    bateau à vapeur invention lyonnaise

     

     

     

    Le véhicule autonome

     

     

    Navya est une entreprise pionnière dans le domaine des véhicules autonomes. Elle souhaite promouvoir ces véhicules dans de nombreux espaces publics : aéroports, centre-ville, campus et hôpitaux afin de limiter l’impact carbone de la mobilité dans ces lieux. La navette autonome Arma a été commercialisée pour la première fois en 2015, sans chauffeur et électrique. A Lyon se trouve le siège social, la conception et la production. En 2016, un service d’expérimentation de la desserte autonome par véhicule électrique est lancé à Confluence.

     

     

     

    navya invention lyonnaise

     

    La liste des inventions lyonnaises est encore très longues : police scientifique, rond-point, funiculaire...etc sans parler des inventions culinaires comme le tacos, le saucisson chaud, le tablier de sapeur, la quenelle....

     

     

     

     

    Bonus : l'étoile noir

     

     

    étoile noircube orange lyon

Vous souhaitez
découvrir tous nos articles ?

Voir toutes les actualites

S'abonner à la newsletter du petit paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Les 10 inventions lyonnaises qui ont changé le monde

0 commentaire

Ecrire un commentaire