les_loges_6_-_mpm_0 Restaurant des Loges - Petit Paumé

Restaurant des Loges

note: 0/5

Note de 0 sur 5 basée sur 0 commentaire

Adresse

Restaurant des Loges

6, rue du Boeuf

Lyon 69005

Voir sur la carte

Tarifs

Brunch : 55 €

Soir : 95 - 115 €

Horaires

LundiFermé
Mardi19h30-21h15
Mercredi19h30-21h15
Jeudi19h30-21h15
Vendredi19h30-21h15
Samedi19h30-21h15
DimancheFermé

À savoir

  • Réserver en ligne
  • Accès handicapé
  • Connexion wifi
  • Droit de bouchon
  • Parking
  • Espace fumeur

Avis Restaurant des Loges Vieux Lyon

par Le Petit Paumé

La Cour des Hiboux, Batman. Un nom qui ressemble étrangement à celui du restaurant. Coïncidence ? Les membres de la société secrète DC Comics portent des masques, comme les Vénitiens. Les Vénitiens vivent dans des palais qui ressemblent étrangement à la magnifique bâtisse lyonnaise : alcôves, patio, hauteur sous plafond vertigineuse. Vous n’y croyez toujours pas ? Le Parmentier fumé au bois de genévrier vous convaincra que des forces occultes opèrent ici. Nique-toi Batman, j’ai choisi mon camp. 

Coup de coeur :

Le service étoilé mais pas guindé. 

Informations complémentaires :

Les fromages viennent de la maison Mons. 

Ce soir, nouvelle représentation dans ce splendide théâtre culinaire qu’est Le Restaurant Des Loges. La pièce, tant attendue, est mise en scène par Anthony Bonnet et sa joyeuse compagnie. Acte I : Fruits et légumes crus et cuits. Acte II : Truite fario et bœuf maturé. Le public est invité à souffler lors de l’entracte autour d’un verre de saint-estèphe. Acte III : Sélection de fromages et chocolat mendiant. Le rideau tombe, sous les ovations du public. Bravo ! 

Informations complémentaires :

Le Restaurant des Loges est la table d'un splendide hôtel cinq étoiles : La Cour des Loges

La lingerie fine est blanche, le champagne pétille, tandis que les chandelles dansent sur les murs. Quel dépucelage agréable, grâce à la douceur d'un sorbet de beurre, grâce à la tendresse des cocktails et grâce à la patience d'un bœuf fondant séché pendant des jours. Une orange se laisse déflorer pour nous livrer son foie gras fondant en s'entrouvrant. C’est presque un dîner à la belle étoile dans la cour voûtée de mon coeur. En tout cas, c'est un Bonnet étoilé qui a emporté ma fleur.

Coup de coeur :

La serveuse attitrée à notre motte de beurre

Informations complémentaires :

Visitez la petite loge et les caves, sous-sol réservé aux cours de cuisine

Derrière les portes de verre, la soirée commence. Confortablement installés sous la verrière de la cour intimiste, une coupe de champagne rosé à la main, nous admirons le ballet incessant des serveurs. Sept plats se succèdent, plus fins les uns que les autres : asperges et morilles, omble chevalier, foie gras dans son orange lutée, pigeonneau et, clou du repas, une sublime variation de chocolat Grand Cru. La soirée est parfaitement maîtrisée, l’équipe est acclamée.

Derrière les portes de verre, la soirée commence. Confortablement installés sous la verrière de la cour intimiste, une coupe de champagne rosé à la main, nous admirons le ballet incessant des serveurs. Sept plats se succèdent, plus fins les uns que les autres : asperges et morilles, omble chevalier, foie gras dans son orange lutée, pigeonneau et, clou du repas, une sublime variation de chocolat Grand Cru. La soirée est parfaitement maîtrisée, l’équipe est acclamée.

Il était une fois, dans une cour intérieure entourée de voûtes impressionnantes, une multitude de fleurs blanches et de chandeliers. Chapitre I : Le maître d’hôtel, le sommelier et les serveurs évoluent suivant une variation bien orchestrée. Chapitre II : Le jour faiblit sur la verrière, la féerie opère dans l’assiette. Le pigeonneau, son pain croustillant de champignons et sa purée onctueuse ravissent les hôtes. La nuit tombe sur la Cour des Loges, le conte de fées s’achève. 

Coup de coeur :

Le cacao grand cru et son croustillant Gianduja : une merveille

Anthony McBonnet, jeune cow-boy talentueux et plein d’audace, enfourche sa monture afin de venir au secours des Lyonnais et des touristes, perdus dans la capitale de la gastronomie. Il pêche le sandre, il chasse le pigeonneau, puis enfile son tablier pour les travailler à merveille. Son acolyte s’occupe du choix des vins à la perfection. Avec toutes ces aventures, celui qu'on croyait pied-tendre mérite bien son étoile de shérif !

Coup de coeur :

Le sommelier pour son talent et le serveur pour son regard 

Je pourrais passer des heures à décrire les mets exquis de la Cour des Loges. Je pourrais aussi parler de cette fleur de courgette magique farcie aux coquillages, ou de ces langoustines rôties. Et que dire de la poire conférence et son foie gras poêlé ? Je pourrais conter en vain l’ineffable beauté de ce cadre intemporel aux inspirations italiennes. Je pourrais couvrir de compliments le service soigné, à l’affût de mes moindres désirs. Mais je préfère garder ce souvenir gourmand tout à moi.

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Restaurant des Loges

note: 0/5

Note de 0 sur 5 basée sur 0 commentaire

Ecrire un commentaire