32425_104773112900941_104468516264734_41333_4815061_n Musée de l'imprimerie et de la communication graphique  - Petit Paumé

Musée de l'imprimerie et de la communication graphique

note: 2/5

Note de 2 sur 5 basée sur 1 commentaire(s)

Adresse

Musée de l'imprimerie et de la communication graphique

13, rue de la Poulaillerie

LYON 69002

Voir sur la carte

Tarifs

Plein tarif : 6 €

Tarif réduit : 4 €

Horaires

LundiFermé
MardiFermé
Mercredi10h30-18h00
Jeudi10h30-18h00
Vendredi10h30-18h00
Samedi10h30-18h00
Dimanche10h30-18h00

À savoir

  • Réserver en ligne
  • Ouvert le dimanche
  • Carte de fidélité
  • Lyon City Card
  • Musée en famille
  • Ouvert en semaine

Avis Musée de l'imprimerie et de la communication graphique Cordeliers

par Le Petit Paumé

Caché dans l’Hôtel de la Couronne, le musée de l’imprimerie et de la communication graphique vous accueille pour vous faire découvrir les secrets de la typographie. L’exposition permanente retrace les progrès de la communication, de Gutenberg aux affiches politiques des années soixante, en passant par l’explication de la technique de l’estampe.

Informations complémentaires :

Le comble pour un imprimeur ? Avoir un mauvais caractère et vouloir faire bonne impression.

Labyrinthe à taille humaine, ce musée installé dans un bâtiment Renaissance est un des joyaux de la Presqu’île. Chronologique et réglée comme du papier à musique, la visite vous fera voyager à travers les siècles au gré d’incunables, de gravures et de bibles de Gutenberg. Le parcours, récemment actualisé, vous emmènera aussi sur le chemin de la créativité graphique et de l'impression 2.0. 

Coup de coeur :

La grille d'entrée, ornée de caractères d'imprimerie

Informations complémentaires :

Des activités graphiques sont proposées à tous : typographie, gravure, calligraphie latine et arabe

Un beau musée pour un public assez ciblé. L'architecture et les beaux volumes me permettent de retracer l'Histoire de l'Imprimerie et de ses techniques. Je regrette que l'exposition ne soit pas plus ludique et que les livres soient plus bavards que les responsables de salle. L'ouverture sur l'imprimerie contemporaine m'a beaucoup plu mais j'aurais aimé en savoir encore plus ! N'oubliez pas, il faut replanter des arbres !

Informations complémentaires :

Un colloque international y est organisé en juin 2017 pour créer les polices de demain

Gutenberg pousse les portes de ce musée pour redécouvrir l’imprimerie, ses ancêtres, ses héritiers. Déambulant entre les planches dans cet hôtel particulier rénové, il observe à quel point son invention a bouleversé l’Histoire. Heureux, il apprend même qu’il a eu un rôle important pour Lyon et ses soieries. Regrettant juste le peu d’interactivité, il repart ravi de voir que son art a inspiré graphistes, publicitaires et musées. 

Informations complémentaires :

N'hésitez pas à vous rendre aux expositions temporaires souvent de grande qualité

Gutenberg pousse les portes de ce musée pour redécouvrir l’imprimerie, ses ancêtres, ses héritiers. Déambulant entre les planches dans cet hôtel particulier rénové, il observe à quel point son invention a bouleversé l’Histoire. Heureux, il apprend même qu’il a eu un rôle important pour Lyon et ses soieries. Regrettant juste le peu d’interactivité, il repart ravi de voir que son art a inspiré graphistes, publicitaires et musées. 

Informations complémentaires :

N'hésitez pas à vous rendre aux expositions temporaires souvent de grande qualité

Ancienne mairie de Lyon, mais aussi bordel à ses heures perdues, l’histoire de ce fabuleux établissement étonne plus que l’exposition dédiée à l’imprimerie qu’elle accueille tout au long de l’année. Heureusement, pour évacuer la frustration, les expositions temporaires permettent de rattraper le tout. D’après la direction, l’établissement va faire peau neuve, et on s’en réjouit. Pour un retour à sa gloire d'antan ?

Que peut-on apprendre ici ? Qu’aux coins en bas figure une pagination avec chiffres en capitales, bien plus pratiques que les chiffres elzéviriens ! Du reste, malgré des majuscules en début de phrases, les critiques sont en caractères minuscules, appelés bas-de-casse car ils reposaient dans le compartiment inférieur de la boîte contenant les lettres aux premiers temps de l’imprimerie. Vous pensiez enfin voir des mots en italique… faux ! Ils sont en fait en romain penché : merci le numérique !
Laissez parler les p’tits papiers, estampes, affiches, livres et journaux. Ils vous raconteront leur histoire et leur origine. D’où viennent ces petits caractères qui ont couché leur encre, leurs formes et leurs couleurs ? Quels hommes singuliers ont manié un jour de si grosses machines ? Le dédale des marches et des étroits couloirs vous mèneront vers la réponse à vos questions. Un seul conseil : suivez le guide ou vous vous lasserez de tous ces p’tits papiers.
Nous, les livres, sommes des éternels incompris. On se contente de nous ouvrir, de nous feuilleter ou de nous lire mais on ne fait jamais attention à notre propre histoire. Et pourtant ! Notre naissance difficile est le fruit d’une rencontre entre feuilles et presses manuelles. Malgré les obstacles et la censure, nous avons toujours évolué, changeant de formats et de techniques. Notre musée vous fera une bonne impression.
Entré en ces lieux avec un profond recueillement empreint d’une religiosité qui sied aux bibles exposées, j’ai longuement parcouru ses vitrines avec émotion. Quand on est un modeste guide de loisir, toucher du doigt de si valeureux ancêtres et autres incunables fait nécessairement forte… impression. Moi l’illustre lyonnais, je me suis trouvé tout Petit devant les œuvres de Sebastien Gryphe et Jean de Tournes. Rabelais en ses vielles éditions me fait dire enfin que bon esprit et bonne chère font parfois de grands livres.

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Musée de l'imprimerie et de la communication graphique

note: 2/5

Note de 2 sur 5 basée sur 1 commentaire

Ecrire un commentaire
  • Luluche04

    Petit Paumé

    note: 2/5

    le 02/10/2011

    Bizarre qu'à aucun endroit ne soit évoqué Gutenberg... non ? Si comme moi vous n'y connaissez rien, je vous conseille de vous munir de patience, ou bien de suivre une visite guidée ! Car ce ne sont pas les panneaux explicatifs (pardon ? quels panneaux ?!) qui vous aideront...