w500_h332_dbb46d16d4a9c178a417e6a414c20f53f4 Le Périscope - Petit Paumé

Le Périscope

note: 4.5/5

Note de 4.5 sur 5 basée sur 3 commentaire(s)

Adresse

Le Périscope

13, rue Delandine

LYON 69002

Voir le plan

Tarifs

Tarifs : 8-12 €

Horaires

LundiFermé
Mardi18h00-1h00
Mercredi18h00-1h00
Jeudi18h00-1h00
Vendredi18h00-1h00
Samedi18h00-1h00
Dimanche18h00-1h00

Concerts: 21h

À savoir

  • Labellisé Lyon, Ville Equitable et Durable
  • Respectons nos nuits - Membre de la charte de la vie nocturne
  • Réserver en ligne
  • Terrasse
  • Ouvert après 23h
  • Gay Friendly
  • Carte de fidélité
  • Musique live
  • Consommer sur place
  • Espace fumeur
  • Soirées à thème

Avis Le Périscope Perrache

par Le Petit Paumé

Côté Sud de la Presqu'île, je sors mon périscope. Que se trame-t-il de l'autre côté du pont ? Je vois un immeuble pas très accueillant. Zoom : une terrasse bien plus sympa. Zoom : une salle avec une cinquantaine de personnes bien ambiancées. Les gens s'agitent sur des concerts de jazz, de rock, de musique innovante selon la programmation : les connaisseurs sont présents, les artistes bien sélectionnés ! Des érudits mais aussi des étudiants attirés, eux, par les prix vraiment attrayants.

Informations complémentaires :

Regardez bien la programmation qui est très variable

Un immeuble défraîchi à la sortie d’un pont. Au-dessus de la porte : « scène de musiques innovantes ». Un bar. Une scène. Une cinquantaine de places. Le barman, passionné par le concert. Quelques fauteuils en cuir rouge. S’asseoir, les pieds sur la scène. Comme à la maison. Se laisser transporter. Siroter sa bière. Débriefer avec les musiciens à la fin du concert. Fumer une clope dehors avec Pascal, l’habitué le plus déjanté.

Coup de coeur :

La programmation éclectique

Armstrong la nuit à Perrache n'est pas noire, au Périscope il fait chaud ! Dans cette salle intime d'une cinquantaine de sièges, la musique vibre. Je côtoie étudiants, couples et connaisseurs. Tonight let's swing honey : les premières notes du Yamaha Ray-sonnent. De ma place, c'est comme si j'étais sur scène. Le saxo fait le beau : vibrato en impro, la sono est marteau. Une bière artisanale à la main, l'entracte sonne. Une programmation hip-hop, électro, jazz : aucune musique ne les Aretha.

Informations complémentaires :

Abonnement : 5 concerts pour 40 €

« Que dit le sonar lieutenant ?

- Une source de musique folk et indépendante en approche mon commandant !

- Très bien, sortez le périscope que je puisse voir de mes propres yeux. J’aperçois une terrasse, sans doute pour que les clients puissent apprécier leur Grihète, une délicieuse bière artisanale. Cap sur Perrache lieutenant ! Permission de nuit accordée pour tout l'équipage, rompez ! »

Il y fait sombre, au Périscope, salle située à la sortie d’un tunnel glauque des environs de Perrache. Je presse ma bière contre mon cœur et me faufile au premier rang. Coup d’œil en arrière : des passionnés, des absorbés, des désarticulés. Sur scène, un groupe improbable, alternatif, jazz, électro, rock. « On n’est jamais déçu par la prog' » me glisse-t-on à l’oreille. « Ni par les balances, ni par l’équipe, ni par… » Trop tard : absorbé, j’ai déjà commencé à me désarticuler.

Informations complémentaires :

Bar associatif

L’Amérique elle a Fitzgerald, l’ouïe d’Armstrong, et bien d’autres encore. La France n’a pas grand-chose en comparaison et pourtant, dans un des recoins les plus sombres de Perrache, on peut vivre le Jazz. Assis autour de tables ornées de bougies, à deux pas des artistes, il se dégage de ce décor un peu pauvre une vraie convivialité en plus d’une réelle richesse de sonorités. Un endroit qui, à n’en pas douter, raviRay Charles.
Au bout du tunnel, j’entraperçois une lumière rouge qui scintille. Coincé entre la prison et la gare de tri, l’endroit semble improbable pour une salle de concert. Intrigantes aussi, ces sonorités jazz venues d’ailleurs : une pianiste nippone donne le la à un saxophoniste italien dans une ambiance feutrée. Les habitués bavardent, attablés dans la pénombre. Accoudé au bar, on s’enivre et l’on débat avec les musiciens du soir. Alternatif et engagé, ce Périscope est à surveiller.

Coup de coeur :

La programmation atypique

Un néon rose près d’une contrebasse. Cherchez l’erreur… Il n’y en a pas ! Associer le classique au contemporain n’est pas une rencontre du troisième type. Non, non, et trois fois non ! Ce sont des sons libérés de la conformité que vos oreilles reçoivent cinq sur cinq et qui rythment vos deux pieds. Pour le retour, mieux vaut ne pas la jouer solo car à deux pas de Perrache, il n’y a guère que trois pelés et un tondu.
  • RPPP 2017

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Le Périscope

note: 4.5/5

Note de 4.5 sur 5 basée sur 3 commentaires

Ecrire un commentaire
  • CL69

    Petit Paumé

    note: 4/5

    Belle découverte

    le 14/04/2016

    Il m'aura fallu des mois entre "ah ouais j'en ai entendu parler" et "j'ai enfin traversé Perrache pour y aller" mais ça valait le coup ! Salle très conviviale, prix plus que raisonnables et programmation atypique et variée, merci pour ce magnifique film de Nina Paley et à très bientôt (pour de vrai cette fois) !

  • vrouir

    Petit Débutant

    note: 4/5

    Bonne ambiance

    le 23/03/2015

    La place est largement abordable et l'ambiance très conviviale. La bière artisanale vaut aussi le détour !

  • Lulu4000

    Petit Débutant

    note: 5/5

    le 06/11/2011

    Cette salle de concert associative mérite qu'on lui face une meilleure publicité! La programmation est très variée et ne se limite pas du tout au jazz. Hier soir par exemple, c'était Bebey Prince Bissongo, un mélange chaud d'afro-beat, de jazz, de blues, et bien plus. L'accueil est très sympa (mais je n'ai pas vu de tables...), allez vite voir la programmation sur leur site internet!