01_2 Le Neuvième Art - Petit Paumé

Le Neuvième Art

note: 3/5

Note de 3 sur 5 basée sur 1 commentaire(s)

Adresse

Le Neuvième Art

173, rue Cuvier

LYON 69006

Voir sur la carte

Tarifs

Midi 50 €

Soir : 2 plats : 90 € 4 plats : 137 € & Accord mets et vins : 215 €

Horaires

LundiFerméFermé
Mardi12h00-13h1519h30-21h15
Mercredi12h00-13h1519h30-21h15
Jeudi12h00-13h1519h30-21h15
Vendredi12h00-13h1519h30-21h15
Samedi12h00-13h1519h30-21h15
DimancheFerméFermé

À savoir

  • Réserver en ligne
  • Accès handicapé
  • Décoration originale

Avis Le Neuvième Art Tête dʼOr

par Le Petit Paumé

Nous faisons face ici à un débat sans fin : le neuvième art est-il la gastronomie ou la bande dessinée ? Tintin m’a pris par la main pour un voyage aux mille saveurs. Sur le chemin, nous avons croisé Gaston Lagaffe lorsque j’ai failli faire tomber mon verre sur mon copain. J’ai vu Garfield me lorgner du regard lorsque mon boeuf Kobe est arrivé et Titeuf me lancer un « tchoo la honte » quand j’ai demandé à me resservir en fromage. BD ou gastronomie, l’art se dévore. 

La veille, j’en rêvais déjà. Dans un cadre douillet, le palais est envoûté par des saveurs rarissimes, magie d’une alchimie culinaire. Que dire du maquereau cuit sur le grill ? Que dire de l'agneau Allaiton de l'Aveyron ? Que dire de la promenade en sous-bois autour de la myrtille ? Point d’esbroufe, jamais d’exubérance, juste la preuve que l’on peut atteindre la perfection sans tomber dans la prétention. Le lendemain, j’en rêvais encore. Merci l’Artiste. 

Monsieur Roure jongle avec ses deux étoiles. Elles sont comme sa cuisine, légères et bien dosées. Chaque mets et entremets - du boeuf Wagyu jusqu'au Saint-Pierre - accompagné des vins choisis par la maison, est un un régal. Le décor est sobre et on se concentre sur l'essentiel : le plaisir culinaire. Monsieur Roure, vous êtes un voleur. Vous avez pris toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans nos assiettes.

Nous ne savions pas qu’à peine arrivés, les mises en bouche allaient être aussi joliment présentées. Ni que le saumon d’Écosse enveloppé d’écume en entrée serait aussi sublimement accompagné de son mille-feuille bergamote. Ou encore que le bar cuit à basse température aux asperges blanches et vertes aurait des allures de nuage flottant. Seule évidence : le service est — sans surprise — à la hauteur des deux étoiles de Christophe Roure.

Les sept péchés capitaux, les sept merveilles du monde, les sept arts majeurs… Pourquoi se limite-on si souvent au chiffre sept ? Au diable les conservateurs ! Christophe Roure, vêtu de sa tenue de révolutionnaire, est aujourd’hui en croisade sur les bords du Rhône pour promouvoir le Neuvième Art. Grâce à une cuisine originale, où homards, escargots, bars et pigeons sont cuisinés et dressés à la perfection, ses convives ne peuvent qu’être conquis. Bienvenue à Lyon, Monsieur Roure !

Coup de coeur :

Le bar aux asperges et girolles et son émulsion de lait d’amande : une pure merveille

Coup de gueule :

Malgré d’intenses recherches, on n’a toujours aucune nouvelle d’une éventuelle imperfection 

La carte

capture_decran_2018-08-01_a_16.33.07.png Le Neuvième Art - Petit Paumé

Carte neuvième art

capture_decran_2018-08-01_a_16.33.19.png Le Neuvième Art - Petit Paumé

Menu neuvième art

capture_decran_2018-08-01_a_16.33.31.png Le Neuvième Art - Petit Paumé

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Le Neuvième Art

note: 3/5

Note de 3 sur 5 basée sur 1 commentaire

Ecrire un commentaire
  • cholet pat

    Petit Débutant

    note: 3/5

    Menu

    note: 0/5

    Déco

    note:0/5

    Service

    note: 0/5

    Qualité prix

    note 0/5

    cuisine magique

    le 27/10/2016

    Dans une ambiance a la fois zen et cosy le chef maitrise parfaitement son art Tout est délicieux et a la fois étonnant tant par la présentation moderne que par les associations de gouts Un vrai bon moment de gastronomie Seul bemol la formule association des vins n est pas au niveau des plats servis car les vins n ont rien d exceptionnels et n auront pas marque mon repas loin de la je conseille plutot de choisir son breuvage car les selections du sommelier sont plutot des vins de pays que de bonnes etiquettes et poir le prix j ai ete franchement decu des vins