Le Karachi

Note du Petit Paumé

4,4 / 5

Fermé aujourd'hui

RPPPPPPPPPPPPPP. Le midi, le Karachi est plus bondé qu'un *pub *le jour de la Saint-Patrick. Rien à ajouter.

Tout le monde connaît le premier homme à avoir marché sur la lune, mais peut-on en dire autant du deuxième et des autres ? C’est tout comme le Karachi, qui est ancré à jamais dans les mémoires, depuis 1982, en tant que premier restaurant indien de Lyon. Karachi poulet, vindaloo ou encore kulfi, autant de recettes intemporelles, qui ont forgé le caractère de l’endroit pour toujours. Comme quoi, trouver un Indien de confiance à Lyon, ce n’est pas demander la lune !

Père Ashraf, raconte nous une histoire ! Il était une fois un Indien qui s’était lancé le défi de faire valoir la cuisine du Pendjab dans la capitale de la gastronomie française. Trente-quatre ans après, le rêve est bien réel ! Aujourd’hui, les jeunes fils ont repris la main avec le même sourire que leur vieux loup et le petit restaurant est devenu un palais impérial. Finalement, il n’y a pas mieux que cet indien pour assouvir un appétit d’éléphant. Et pour sûr, le Karachi ne vous trompera pas.

Enfin un restaurant indien où on ne négocie pas la qualité ! Dans les meilleurs établissements de New Delhi, les plats les plus fins ne sont pas forcément les plus épicés, au Karachi on a le même refrain ! La cuisine indienne est grasse et nourrissante, les indiens de la Part-Dieu pensent à vous et vous rassasient pour deux jours en doggy bags. En Inde il faut dix coursiers pour vous livrer en une heure, au Karachi il suffit d'un quart d'heure pour en croiser une dizaine.

Depuis plus de 30 ans, le Karachi s'échine à proposer aux Lyonnais une cuisine indienne traditionnelle. « On n'y sert pas d'alcool, tout simplement parce que ça ne se fait pas en Inde ! » C'est cette force que nous admirons, ainsi que les délicieux samosa ou encore le fameux poulet massala – la spécialité –, servis sans chichi par des serveurs attentionnés, mais parfois un peu pressés. Le décor, indien mais pas kitsch, reflète à merveille l'esprit de partage et la simplicité qui se dégagent du Karachi.

Depuis 1982, il s’en est passé des choses. La chute du mur de Berlin, le passage à la monnaie unique en Europe, l’OL sept fois champion de France… Mais le Karachi est immuable. La famille Ashraf continue de régaler ses hôtes depuis plus de 30 ans. Cette année, le mix tandoori et le Karachipoulet ont prouvé que le chef n’avait pas pris une ride. Qualité, professionnalisme et décors somptueux sont une nouvelle fois au rendez-vous. Pourvu que ça dure, monsieur Ashraf.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Karachi. Alors que la presse avait déjà révélé qu’Édouard Balladur adore les excellentes gambas tikka et le délicieux poulet tandoori de monsieur Ashraf, on apprend maintenant que Brice Hortefeux aurait succombé au fish massala et que Dominique de Villepin serait un grand fan du lassi à la mangue. À la lumière de ces révélations, le Karachi est plus que jamais RPPP : Recommandé Par les Politiciens en Prison.

Si je vous parle de poulet tandoori et de samoussas, je suis sûr que cela évoque en vous le souvenir d’un dîner dans un restaurant indien. Mais le Karachi, c’est plus que de simples plats : c’est la garantie d’une authentique cuisine indo-pakistanaise. Que dire du poulet massala – la spécialité du chef – si ce n’est qu’il est incroyable, tout comme le sont les fondantes aubergines du Baingan Bharta. L’Inde a mille secrets que le Karachi exploite à merveille !


Adresse

  • 206 Rue Garibaldi
  • 69003 Lyon

Horaires

  • Lundi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Mardi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Mercredi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Jeudi : 12h-14h | 19h30-22h30
  • Vendredi : 12h-14h | 19h30-23h
  • Samedi : 19h30-23h
  • Dimanche : Fermé

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.