L'Apothéose - Petit Paumé

L'Apothéose

note: 0/5

Note de 0 sur 5 basée sur 0 commentaire

Adresse

L'Apothéose

4, rue St-Claude

Lyon 69001

Voir sur la carte

Horaires

Lundi5h00-12h00
Mardi5h00-12h00
Mercredi5h00-12h00
Jeudi5h00-12h00
Vendredi5h00-12h00
Samedi5h00-12h00
Dimanche5h00-12h00

Avis L'Apothéose Lyon 1

par Le Petit Paumé

Après une soirée assez arrosée, il est parfois embêtant d'aller dormir. C'est là où l'Apothéose - l'Apo pour les intimes - intervient. Si vous cherchez la femme de votre vie, de la bonne musique ou de nouveaux amis, ce n'est pas ici que ça se passe. L'Apothéose n'est pas un rooftop très classe où vous allez parler de la filmographie de Billy Wilder. Mais si vous avez envie de vous amuser et de continuer à boire, c'est l'endroit parfait.

Informations complémentaires :

On me dit dans l'oreillette qu'il est même possible de faire crac-crac à l'étage

Sortie de boîte, je suis chaud : je cherche un after mais mes potes font les petits joueurs et rentrent se coucher. Tant pis, ma soirée se finira en apothéose. Mmmh, cette grande blonde en petite robe là-bas… est en fait un gros brun costaud. Joli trompe-l’œil. La musique est bonne, je me lâche, les mecs me regardent mais quelques filles ne sont pas en reste : j’ai l’embarras du choix. À l’étage ? Ne faites pas les innocents, on sait tous très bien ce qui se passe à l’étage.

Sortie de boîte, je suis chaud : je cherche un after mais mes potes font les petits joueurs et rentrent se coucher. Tant pis, ma soirée se finira en apothéose. Mmmh, cette grande blonde en petite robe là-bas… est en fait un gros brun costaud. Joli trompe-l’œil. La musique est bonne, je me lâche, les mecs me regardent mais quelques filles ne sont pas en reste : j’ai l’embarras du choix. À l’étage ? Ne faites pas les innocents, on sait tous très bien ce qui se passe à l’étage.

Après Laurent Pine-gnon et Marco Panta-nique, il est temps de me faire un nom dans le milieu du cyclisme. Je pars en chasse tatatte sur les pentes de Gros-Paquet. J’ai l’habite-rude d’un tel effort et je rejoins en danseuse les fêtards du petit matin. En forme, je chatouille le pédalier mais je crève dans l’ascension du coin coquin à l’étage. Heureusement, je pompe et c’est reparti. Arrivé premier au sommet, c’est l’Apothéose, je peux me reposer sur les notes de And the bite goes on.

Coup de coeur :

Les glory holes à l’étage

La critique de cet after gay ne paraîtra qu'en octobre 2013. Patience. En attendant, n'hésitez pas à laisser votre avis !

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis L'Apothéose

note: 0/5

Note de 0 sur 5 basée sur 0 commentaire

Ecrire un commentaire