L'atelier des Chefs

Note du Petit Paumé

4,07 / 5

Fermé aujourd'hui

2020

Aujourd'hui j'opte pour un cours de cuisine express suivi de la dégustation avec un dessert en bonus ! Maintenant que je sais cuisiner de si bonnes penne aux légumes croquants et aux gambas panées en moins de trente minutes, je peux vous assurer que je ne ferai plus la queue à la cantine pour manger les plats de Gégé.

2019

Aujourd’hui pour le prix et le temps d’un déjeuner je décide d’être cuisinier, serveur et client. Je défaille à l'annonce de ma mission. Un pavé de lieu jaune à la grenobloise avec écrasé de pommes de terre sauce raifort. Mes craintes se dissipent un peu quand le chef nous aiguille, beaucoup quand mon voisin exécute la partie technique. En trente minutes emballé c'est pesé, il est temps de se régaler ! Je ressors avec une belle recette rapide à préparer pour impressionner ma dulcinée.

2018

Parée de mon tablier, dans cette cuisine immaculée, je me sens l’âme d’une cuisinière avertie ! Très vite, le magret crépite d’excitation à l’idée de se mêler aux mangues fondantes. Même si j’essaie d’impressionner le charmant cuisinier, je ne perds pas une miette de ses conseils avisés. L’amour dure seulement 30 minutes mais je suis rapidement consolée par mon groupe, avec qui je partage cet en-cas succulent.

2017

Attirées par une salivante envie de se délecter, c'est tout sourire que Florence et Odette s'exécutent à mes côtés. Dans l'univers inconnu des fourneaux, pour briller, il faut s'amuser. En à peine 30 minutes, sous le regard bienveillant du chef, je découpe, ciselle, colore, enfourne, assaisonne et dresse tel un marmiton en herbe. Dispensé de courses et de vaisselle (privilège du chef oblige), c'est en tête-à-tête avec mes nouvelles (m)amies que je déguste mes brochettes de saumon au chili.

2016

Au menu aujourd'hui, blanquette de veau revisitée. Le programme des réjouissances est intimidant : saisir la viande, glacer les légumes, émincer. Empotée que je suis, l'heure de cours s'annonce épicée. Un peu hésitante, je m'active aux côtés d'Adélaïde et m'applique à suivre la recette sous l'œil aiguisé du chef. Pommes de terre grenaille, carottes, champignons et quasi de veau défilent sous mon couteau et bientôt, un surprenant fumet embaume la cuisine. Aurais-je réussi à ne rien faire brûler ?

2015

C’est décidé, je serai chef cuisinier à la télé ! Pas de temps à perdre le nez dans un bouquin, mettons la main à la pâte. Quoi de mieux que l’Atelier des Chefs pour révéler le cuistot qui est en moi ? Devant mon plan de travail, muni d’un tablier et armé d’ustensiles, j’attends le signal du chef pour m’attaquer à ces aliments qui ne demandent qu'à être découpés. Résultat des courses : la célébrité attendra, j’ai encore du pain sur la planche.

2014

« Allez les chefs, vous avez assez mariné, aux fourneaux ! » nous lance Gilles depuis l’atelier. À peine entrée, les arômes qui émanent des fours saisissent mes papilles. J’enfile mon tablier et tente de tamiser ma peur à la vue du menu : parmentier de saumon à la noisette. Heureusement, j’ai le temps de laisser décanter la recette et je suis soufflée du résultat. Je peux maintenant flamber auprès de mes amis.

2013

« Bonjour, je m’appelle Constant. » « Bonjour Constant, bienvenue chez les malbouffeurs anonymes. » « Voilà, ça fait presque deux mois que je mange bien. C’est pas facile tous les jours, mais je tiens le coup. Mon coach, l’Atelier des Chefs, m’initie lors de séances de groupes à l’art de la cuisine grâce à ses recettes simples et originales. Mon moment préféré reste le partage du repas avec les autres membres. Grâce à eux, j’ai retrouvé le goût de cuisiner, et c’est ma famille qui est ravie ! »

Mon premier est synonyme de pied dans l’expression : j’ai dû me mettre un coup de pied au cul pour arrêter les pâtes au beurre. Mon deuxième est un verbe signifiant qu’entre mes coworking girls et moi, la sauce a pris. Mon troisième désigne l’une des nombreuses techniques pour émincer, éplucher et écailler que j’y ai apprises en un temps record. Mon quatrième est mon nouveau surnom dans les dîners que je ne fais plus capoter. Mon tout est un cours de cuisine pour les gourmandes nulles en improvisation.


Adresse

  • 8 Rue St-Nizier
  • 69002 Lyon

Horaires

  • Lundi : 9h-19h
  • Mardi : 9h-19h
  • Mercredi : 9h-19h
  • Jeudi : 9h-19h
  • Vendredi : 9h-19h
  • Samedi : 9h-19h
  • Dimanche : Fermé

Indisponible

L'établissement s'exprime


L'établissement n'a pas encore laissé de message personnalisé.