inchka Inch'Ka - Petit Paumé

Inch'Ka

note: 2/5

Note de 2 sur 5 basée sur 2 commentaire(s)

Adresse

Inch'Ka

102, crs Lafayette

LYON 69003

Voir le plan

Tarifs

Midi : 15,95-25 €

Horaires

LundiFermé
Mardi11h30-14h30
Mercredi11h30-14h30
Jeudi11h30-14h30
Vendredi11h30-14h30
Samedi11h30-14h30
DimancheFermé

À savoir

  • Accès handicapé

Avis Inch'Ka Part-Dieu

par Le Petit Paumé

Si on m’interpelle et qu’on me dit « Inch’Ka », je répondrai spontanément que je sors tout juste du restaurant arménien du même nom qui sert des spécialités méditerranéennes comme le karniyarik, le pastilla de pintade et autres moussakas. Je dirai aussi que malheureusement je n’y retournerai pas de sitôt. Ni pour la cuisine, ni pour le service, ni pour le prix excessif. En revanche, si on me dit que je suis tombé un mauvais jour, j’y retournerai.

Coup de coeur :

Les jus, délicieux

Coup de gueule :

Ni l’eau ni le pain n’ont été servi spontanément en accompagnement

Perdu au milieu des Halles de Lyon-Paul Bocuse, Inch'Ka, valeureux guerrier, essaie de se faire sa place parmi les grands. Avec son allure très modeste, et malgré sa petite taille, Inch'ka est un très bon soldat. Il a ramené de ses combats de nombreux produits d'Orient et autres épices, pour confectionner, entre autres, le fameux karni yarek. Inch'Ka raconte maintenant ses histoires aux admirateurs venus du monde entier, afin qu'ils goûtent à ses exploits. 

Coup de coeur :

Les tables en verre laissant apparaître les épices

Aux Halles Bocuse, les produits sont par famille tandis que les odeurs se mêlent, avec pour point commun, leur fraîcheur. Au milieu des fromagers, bouchers, maraîchers, Inch’ka. Quelques tables et un petit comptoir délimitent cet espace ouvert au doux brouhaha des Halles. Si les produits viennent d’à côté, les recettes sont du monde entier, et varient selon les saisons. Moussaka, croustillant de poulet tandoori à la menthe ou Saint-Jacques panées au ras-el-hanout sont quelques (alléchants) exemples.
Le petit chaperon rouge doit traverser les halles de la bonne bouffe pour retrouver mère-grand. En chemin, il tombe sur Inch’ka. « Pourquoi ta décoration est-elle si lumineuse et colorée ? » « C’est pour mieux t’attirer, mon enfant. » « Pourquoi ta carte est-elle alors si réduite ? » « C’est pour donner à mes plats orientaux plus de saveurs ! » « Et ce vin rosé libanais, pourquoi est-il si délicieux ? » « C’est pour mieux t’enivrer. » Et finalement, c’est avec joie qu'il s’est laissé dévorer !

Coup de coeur :

Les tables pleines d’épices sous verre

Mon amour, qu’elle fut belle notre première rencontre au cœur des Halles de Lyon, autour de ta généreuse assiette mi-grecque mi-libanaise remplie de taboulé, de tarama, de samoussas, et d’houmo. Toute la soirée, j’ai dévoré des yeux ta cuisine du monde. Tout chez toi me séduit : tes tables subtilement ornées d’épices, ton magret de canard aux fruits, tes tajines, ta daurade, tes attentions à mon égard. Depuis, je ne pense qu’à toi car Inch’ka, je suis complètement fou de toi.
  • RPPP 2011
  • RPPP 2010

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Inch'Ka

note: 2/5

Note de 2 sur 5 basée sur 2 commentaires

Ecrire un commentaire
  • Antoine Habib

    Petit Débutant

    note: 1/5

    Menu

    note: 1/5

    Déco

    note:2/5

    Service

    note: 2/5

    Qualité prix

    note 1/5

    Inch’ka (quoi de neuf ? en Français). Eh bien, rien de neuf hélas…

    le 17/11/2015

    Nous sommes très déçus par cet établissement qui est affiché comme RESTAURANT ARMÉNIEN à la boutique des Etablissements BAHADOURIAN. Notre déception porte sur l’accueil sans chaleur de la part de la jeune serveuse, plats Arménien inexistants à la carte, hormis des œufs au plat. Tromperie sur les mets et prix excessifs sont au menu par ailleurs. Fautes de grives nous n’avons même pas eu droit au merle. La moussaka (Grecque), le tagine poulet (Magreb), dont le pilon d’une petite cuisse de poulet et servis avec de la semoule de couscous (je ne connaissais pas cette version !) et pour faire passer cela, la carafe de vin Arménia de 50cl à 16,50 € soit 24,75 € pour une bouteille de 75cl (Un bon Saint Joseph à ce prix-là). La note s’élève tous de même à 76,25 € pour deux avec un café et un thé à la menthe. Cet établissement ne mérite pas le détour et ne porte pas très haut les valeurs de la cuisine Arménienne. Antoine

  • Ana

    Petit Paumé

    note: 3/5

    Menu

    note: 3/5

    Déco

    note:4/5

    Service

    note: 3/5

    Qualité prix

    note 2/5

    Un peu cher

    le 26/06/2013

    Des plats très bons et très copieux (mezzes, moussaka, salade d'orange à la canelle...) mais ça reste très cher. Le menu est à 29 euros le midi pour entrée/plat/dessert. Et le service n'est pas très agréable non plus. Il y a bien mieux à Lyon pour manger arménien ou libanais.