adi1 Auberge de l'Île Barbe - Petit Paumé

Auberge de l'Île Barbe

note: 3/5

Note de 3 sur 5 basée sur 6 commentaire(s)

Adresse

Auberge de l'Île Barbe

Pl. Notre-Dame en Île Barbe

Lyon 69009

Voir le plan

Tarifs

Midi : 50 €

Soir : 98 - 158 €

Horaires

LundiFerméFermé
MardiFermé19h30-21h00
Mercredi12h00-13h0019h30-21h00
Jeudi12h00-13h0019h30-21h00
Vendredi12h00-13h0019h30-21h00
Samedi12h00-13h0019h30-21h00
Dimanche12h00-13h00Fermé

Ouverture dimanche de fête et sur réservation particulière

À savoir

  • Réserver en ligne
  • Terrasse
  • Ouvert le dimanche
  • Au bord de l'eau
  • Connexion wifi
  • Droit de bouchon
  • Parking
  • Décoration originale
  • Privatisation pour groupes
  • Espace fumeur
  • Ouvert en semaine
  • Vue à couper le souffle
  • En pleine nature

Avis Auberge de l'Île Barbe Lyon 9

par Le Petit Paumé

Il était une fois Hans et Greta, deux jeunes enfants perdus dans la forêt. Quelle ne fut pas leur surprise de découvrir une belle bâtisse mêlant le charme d'un lieu ayant vécu à un design moderne. Ils dégustèrent des beignets d'herbes aromatiques en attendant le festin : un crémeux exotique de langoustine, un rouget à l'ail et un tendre mignon de veau. Pêche blanche en soufflé et cerises au thé tombaient sur la table pour être dégustées. Mais sans carte bleue pour régler, ils furent dévorés. Fin.

Informations complémentaires :

Un service de bateau est également disponible

Si je devais partir sur une île déserte, je prendrais : le chef Ansanay-Alex avec son crémeux de crabe royal à l'avocat, son incontournable capuccino de cèpes et bien sûr son superbe pantalon rouge. Pour ne pas mourir assoiffé, une bonne bouteille de sa cave et peut-être aussi... Ah on n'a le droit qu'à une seule chose ? Oh la barbe !

Coup de coeur :

La coupette de champagne en terrasse

L'Île Barbe, terre engloutie par la Saône, cache en son cœur une merveille culinaire confinée dans une bâtisse du XVIIème siècle : l’Auberge. Le chef en personne puis la sommelière se succèdent sur la terrasse pour nous présenter leur carte avec clarté. Cabillaud et surprise du chef : un cappuccino aux cèpes sans égal. Je me refuse les fromages par dizaines pour mieux savourer la framboise et la meringue pavlova. J’y réserverai la Suite pour prolonger l’utopie le temps d’une nuit.

Informations complémentaires :

Possibilité de privatiser jusqu'à 20 personnes

Le capitaine de l'Île Barbe vogue sereinement sur la Saône à bord de son vaisseau verdoyant. Il a pour habitude de boire une coupe de champagne sur le pont en fin de journée pour profiter du calme des lieux, avant de retrouver sa cabine où un festin l'attend. Saumon Balik, lasagnes d'écrevisses ou bœuf Wagyu, rien n'est trop beau pour le capitaine. Pour étancher sa soif d'aventures culinaires, il goûte aux délices fermentés de Gaëtan avant de gagner sa couchette, repu et enivré.

Coup de coeur :

« L'Hommage à Eugénie Brazier »

Je n’ai pas gagné à la loterie, comme Babette, mais j’ai pourtant décidé de m’offrir un festin. Pas de village luthérien austère pour accueillir ce dîner, mais une île bucolique. Je m’installe et la valse des plats commence : la blanquette de grenouille remplace la soupe de tortue géante, les langoustines de casier se substituent aux cailles en sarcophage. C’était plus copieux que le festin de Babette, et sûrement plus cher, mais j’aurais fait n’importe quoi pour goûter à la perfection. 

Coup de coeur :

L’apéritif servi sur la terrasse

Coup de gueule :

Des suppléments, et encore des suppléments à chaque plat

Jean-Christophe Ansanay-Alex a quitté l’Angleterre pour revenir aux sources, sur une autre terre émergée : celle de l’Île Barbe. On aurait pu craindre un retour chaotique, gâté par son trop long séjour au pays du pudding… Loin s’en faut ! La carte, poétique et numérique, est parfaite, et la cuisine grisante. Les saveurs incomparables du velouté de morilles « comme un cappuccino » révèlent la virtuosité du gouverneur étoilé. Seule la crème brûlée au… thé Earl Grey rappelle son passage outre-Manche !

Coup de coeur :

Le cadre exceptionnel de l’Île Barbe

Informations complémentaires :

Bateau-taxi pour rejoindre l'Île

« Mon preux chevalier, ne me laissez point ici, abandonnée sur cette île enchantée ! – Ma douce, je ne voudrais pour rien au monde que vous ne fussiez apeurée, je prends le Ciel à témoin. Entrons plutôt dans ceste auberge pour nous restaurer. J’ai sentiment que moult laquais attentionnés viendront servir de bien honnêtes mets, et fort promptement ! On dit également que des époux y dinent, ensorcelés d’amour ! Et diable, qu’il sera doux d’y goûter pain et guimauve, fait par l’hôte en personne. »

Coup de coeur :

La carte des vins, un vrai livre !

Coup de gueule :

Le prix du vin au verre

L’Auberge de l’Île, c’est la Bastille de la gastronomie lyonnaise. Confortablement installé dans des fauteuils Marie-Antoinette, je défie les Ombles Chevaliers des eaux vives de l’Oron de ma fourchette dressée. Intrépide, je défais sans coup férir le cœur tendre du carré de Veau de Lait. Je délivre Dame Rhubarbe, prisonnière de ses Fraises des Bois, et l’escorte jusqu’à ma bouche. Je ressors à regret de ce donjon des délices : si je ne peux en être le seigneur, au moins embastillez-y-moi.

Coup de coeur :

Le Très Vieux Pineau 1962 et l’addition scellée à la cire

« À nous deux maintenant ! » lance Rastignac à l’Auberge de l’Ile. Impressionné par le salon bourgeois en bois verni, il fait mine de décrypter le menu en vers. Les misères du service pressé gâtent les splendeurs de sa bouillabaisse : il faut déjà honorer le filet mignon en croûte. Ses abricots rôtis à peine entamés, une glace à la réglisse prématurée fait fondre ses dernières illusions. La comédie humaine du maître d’hôtel écourte les mondanités du café en terrasse. Le jeune loup s’y est cassé les dents.

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Auberge de l'Île Barbe

note: 3/5

Note de 3 sur 5 basée sur 6 commentaires

Ecrire un commentaire
  • stormbringer

    Petit Débutant

    note: 3.5/5

    Menu

    note: 0/5

    Déco

    note:0/5

    Service

    note: 0/5

    Qualité prix

    note 0/5

    DE LA GRANDE CUISINE

    le 13/10/2016

    Une table exceptionnelle, tout y est raffiné, une cuisine qui a ce niveau est un art tellement maitrisé, perfection des associations ... Personnel extrêmement agréable, et professionnel, qui n'en fait pas trop et s'adapte à chaque client, pour nous mettre totalement à l'aise.. Excellent moment

  • Christine

    Petit Débutant

    note: 2/5

    Menu

    note: 2/5

    Déco

    note:4/5

    Service

    note: 1/5

    Qualité prix

    note 2/5

    Pas a la hauteur de l addition

    le 06/08/2013

    Plusieurs erreurs: 1 seule carte remise en anglais - erreur- Supplement entre 20 et 30 euros a presque chaque plat! N ont pas servi le dessert commande et conle du tout c etait pour un anniversaire et c est une autre table sui a eu une symbolique bougie sans avoir rien signale! Que de mauvaises surprise pour un total de plus de 500 euros pour deux personnes! A vous de juger!!

  • Adrien Besancon

    Petit Débutant

    note: 4.5/5

    Menu

    note: 4/5

    Déco

    note:4/5

    Service

    note: 4/5

    Qualité prix

    note 2/5

    le 30/04/2013

    Un excellent moment passé dans l'Auberge, à la table du Chef. Le velouté aux cèpes et foie gras fait parti des plats qui marquent un palais pour longtemps... Les vins sont certes un peu chers !

  • philippe.d

    Petit Débutant

    note: 0.5/5

    Menu

    note: 1/5

    Déco

    note:2/5

    Service

    note: 2/5

    Qualité prix

    note 1/5

    le 25/07/2012

    C est tout heureux que nous nous rendons en cette douce journée de juillet sur l île barbe avec ma moitié dans l optique de fêter notre anniversaire. Accueil pour le moins minimum (bienvenue en île barbe...), on nous convie a nous assoir a l exterieur pour un aperitif les cuisines ne servant pas encore. Une fois la coupe de champagne entamée et les ridicules tartelettes faisant office d amuse bouche avalées, on nous propose de faire notre choix. Quel interêt de proposer un menu sur ipad ??? Qui plus est lorsque le choix se résume à un menu unique ou une carte ne comportant pas plus de 5 choix. Comme si cela ne suffisait pas, les prix sont totalement exhorbitants (l unique menu de 3 plats vous delestera de 125 euros pour peu que vous ne buviez pas de vin). Une fois a table, les plats sont globalement réussis bons bien que classique n émerveillant pas sens. La.sommelière au demeurant charmante nous recite sont texte par coeur pour 4 "demi" verres de vins qui vous couterons la bagatelle de 80 euros. Autant vous dire qu une fois sorti poir payé l addition nous n avons pas trainé (bien qu il ai fallu l.attendre plus de 10 minutes). Au final cette arnaque nius aura couté la coquette somme de 400 euros sachant que nous aurions bien mieux mangé ailleurs pour la moitié du prix. Petit bonus, dans le mélange de précipitation et d énervement au moment de règler, nous ne nous sommes pas aperçu qu un verre de vin supplémentaire nous avait été facturé (20 euros de plus dans leur escarcelle !!!). En résumé Mesdames et messieurs les gourmets, passez votre chemin devant devant ce temple de l arnaque !!!!

  • Mahault

    Petit Débutant

    note: 1/5

    Menu

    note: 0/5

    Déco

    note:0/5

    Service

    note: 0/5

    Qualité prix

    note 0/5

    le 22/11/2011

    Je suis allée dejeuner au restaurant de l'auberge de l'ile barbe à lyon le 10 novembre à midi avec 2 amies. Nous avions téléphoné auparavant pour connaitre le prix du premier menu. On nous a indiqué 35 euros. Nous avons donc demandé le menu à 35 euros: il n'y en avait pas. Notre budget étant de 50 euros maxi, nous avons pris un plat du menu à 115 euros + un dessert. Le plat se composait d'un bar de ligne rectangle de 4 cm par 3 cm acompagné d'une petite purée de céleris. Le dessert était quelconque. Nous avons pris une bouteille d'eau + un café et le tout nous a couté 74.50 euros par personne. C'est de l'arnaque!!! du vol!!! j'ecris ceci pour que d'autres personnes ne se fasse voler comme nous. Mauhault

    • Adrien Besancon

      Petit Débutant

      le 30/04/2013

      Vous dites surement vrai, mais on ne va pas déjeuner dans un 2 étoiles avec 50€ de budget...

Photos des petits paumés