amba2 Ambassade - Petit Paumé

Ambassade

note: 2.5/5

Note de 2.5 sur 5 basée sur 9 commentaire(s)

Adresse

Ambassade

4, rue Stella

Lyon 69002

Voir sur la carte

Tarifs

Entrée gratuite

Bouteille : à partir de 100 €

Horaires

LundiFermé
MardiFermé
Mercredi00h30-5h00
Jeudi00h30-5h00
Vendredi00h30-5h00
Samedi00h30-5h00
DimancheFermé

À savoir

  • Respectons nos nuits - Membre de la charte de la vie nocturne
  • Ouvert après 1h
  • Musique live
  • Espace fumeur
  • Ouvert en semaine
  • Soirées à thème

Avis Ambassade Bellecour

par Le Petit Paumé

L'habit ne fait pas le moine, mais il fait certainement le clubber. Je me mets donc sur mon trente-et-un pour passer les portes de cette institution très sélective. Je me présente : Cunégonde, ambassadrice de la tise. Venue poser ma teille de Gin dans le carré VIP, je respire le swag. La plèbe se retourne sur mon passage. Le son est chill mais à ma grande déception, personne derrière les platines. Ce soir j'ai eu la chance d'entrer dans une ambassade, l'ambassade des fils à papa en quête de style.

Heureux de découvrir un territoire inconnu, direction l’Ambassade. Pas moyen d’entrer, c’est un club d’initiés. Les négociations sont ardues mais le videur finit par céder. Malheureusement, les relations diplomatiques sont officiellement rompues au vestiaire, pas moyen de les faire parler. Par chance, le barman est prêt à former une alliance mais c'est finalement Manoo - DJ résident - qui finit par nous réconcilier grâce à son set house

Coup de gueule :

Quatre cannettes pour une bouteille, comptez 8€ par cannette supplémentaire

Plus difficile à pénétrer qu'un bunker, nous arrivons à l'Ambassade de bonne heure. Nous nous installons dans les canapés et le son commence à monter. Les bouteilles disparaissent avec notre lucidité, la piste est à nous, plus l'temps d'niaiser. On se déhanche sur une électro suave, une disco envoûtante. Ça en devient psychédélique. Tous ces gestes en douceur, lentement dirigés, je vais perdre pied. Les corps se frôlent dans la salle étroite, plus le temps d'être diplomate. 

Coup de coeur :

Du bon son pour tous

Première mise en garde : on ne rentre pas dans une ambassade comme dans un moulin. Ce soir, j'ai de la chance, je suis plutôt bien accompagné et je suis l'un des premiers arrivés.

Deuxième mise en garde : même un moulin c'est plus grand. Le club se remplit vite mais tout est bien géré pour qu'on ne se sente pas oppressé.

Dernière mise en garde : attention à l'addiction, le son est beaucoup trop bon.

À retenir : parvenir à y goûter, c'est l'adopter.

Coup de gueule :

Ne va pas dans le fumoir, tu risques de perdre un poumon 

Ce soir, avec Tony, on tente l’Ambassade : premier essai, premier refus. Le lendemain, on retente : nouveau refus. La semaine suivante on s’y remet, parité respectée, bien habillés : encore un refus. On ne se décourage pas pour repasser une 4ème fois : nous reconnaissant, le videur nous laisse enfin pénétrer dans ce cocon ! Nous voilà alors dans cet étroit lieu de la nuit lyonnaise, entourés de la jeunesse dorée, prêts à chasser !

Coup de coeur :

La porte du samedi soir

Coup de gueule :

Le tact d'un des deux videurs

Tel un écrin intimiste en plein cœur de Lyon, cette discrète petite boîte rouge renferme un bijou de la nuit lyonnaise. L’orfèvre a savamment assemblé des perles house, électro et garage pour le plus grand plaisir des clubbeurs qui aiment le chic et fuient le bling-bling. Si le diamant scintille au début, sachez qu’il étincelle davantage à mesure que la nuit avance et que l’ambiance s’électrise. Essayez-le, vous ne le regretterez pas.

Coup de gueule :

Dommage que cette jolie petite boîte rouge soit si difficile à ouvrir après minuit

Une heure du matin, la musique résonne mais l’Ambassade sonne encore creux. Ambassadeurs et ambassadrices tardent à arriver. Ne perdez pas patience, les attendre vaut le coup. En un éclair, la salle de réception s’est remplie. Les relations diplomatiques se détendent, la musique réchauffe la piste et le mélange des genres s’impose. À notre table, la délégation russe est à l’honneur : vodka pour tout le monde ! Au bout de la nuit, une trêve de quelques heures sera signée avant de tout recommencer.

Coup de gueule :

Les toilettes

Fin de soirée entre amis, je fuis les hordes d’adolescents éméchés qui monopolisent les pistes de danse, et je file à l’Ambassade. Détrompez-vous, ce n’est pas le gratin diplomatique que je suis venue chercher mais plutôt un night club branché et intimiste, à la programmation électro, house et hip-hop, pour achever la nuit en beauté. Mission réussie, après quelques verres au bar, je me déchaîne sur le dancefloor, jusqu’à en oublier le temps qui passe, emportée par l’ambiance.
Hey, c’est pas un Jackson Five ? Ah mince, c’est que le barman… Mais bon, ça ne change rien à l’ambiance funky-soul de la place. Du balai les jeunes, allez vous coucher. Tandis que moi, quarante ans, je me déhanche dans tous les sens sur le dancefloor. Si j’ai besoin d’une petite pause, femmes classes et fauteuils hype m’accueillent à bras ouverts. La seconde partie de la nuit m’offre une deuxième jeunesse. Je sentirais presque mes boutons d’ado poindre à nouveau, merci M. l’Ambassadeur.
A l’aube, je coupe le son. Cette fois, je remets le son, direction after à l’Ambassade. La vache, on est tombé dans un repaire de noctambules en tous genres, les pros de la nightlife. Bienvenue aux dévergondages féminins, aux changements de sexe assumés, aux peaux lisses ou ridées mais surtout aux amateurs de l’underground branché. Au bar, tu transpires pour commander mais le mojito est apprécié. On se laisserait presque électro-porter dans cette mythique boîte noire.
  • RPPP 2017

Connecte toi à ton compte pour laisser un commentaire <3

Avis Ambassade

note: 2.5/5

Note de 2.5 sur 5 basée sur 9 commentaires

Ecrire un commentaire
  • Alex Chenneviere

    Petit Débutant

    note: 0.5/5

    videur de merde

    le 11/12/2016

    Poches remplies enjaillés de ouf MAIS videur qui sélectionne comme si c'était sa boite... scuse shérif

  • Greg Tiger

    Petit Débutant

    note: 0.5/5

    Pitoyable

    le 24/07/2016

    Très bon son et barman top mais dommage que le videur et le patron soient aussi stupides ... Deuxième fois que je ramène une amie à sa voiture et que je ne peux plus rentrer retrouver mes amis encore présents !!! Même en prévenant .... Toute sortie est définitive ... Lamentable, une fois ça peut être un accident, deux celà montre l'état d'esprit et la mentalité pitoyable de ces messieurs, il n'y aura pas de 3ème fois ....

  • Bejiha

    Petit Débutant

    note: 0.5/5

    discrimination a l entrée

    le 27/02/2016

    bien habillé, poche rempli, mais refoulé. ah oui, je suis typé.

  • CL69

    Petit Paumé

    note: 3.5/5

    Super son

    le 25/01/2016

    Un peu prout prout, on sent un petit reliquat de fils-à-papa-du-6ème qui croit que le monde est à lui mais franchement l'ambiance est sympa et le son est excellent ! Attention c'est très petit :)

  • Tetedenoeud

    Petit Débutant

    note: 3/5

    le 26/10/2014

    Petites bourgeoises tristes tout de noir habillée (de peur de choquer maman?) et garçons de bonne famille n ayant pas trouvé le chemin du first. C est sympa, le barman connaît son métier mais tout ça est un peu tristounet pour un club house qui se veut de référence Le son est bon , l espace optimisé bien que réduit. Ma voisine me dit que le Dj est vraiment excellent.