Comment surprendre votre Valentine à Lyon ?

Sortir

le 09/02/2017

Finie l'angoisse des veilles de Saint-Valentin, finies les réservations de dernière minute dans des restaurants sans intérêt, finies les boîtes de chocolat qui périssent au fond du placard, finis les violons et la mièvrerie de circonstance. Messieurs, pour surprendre votre Valentine, optez pour des propositions plus osées.  

Et si vous manquez de temps ou d'imagination, on en a concocté pour vous !

  • Comment lui faire revivre votre premier dîner en amoureux ?

    Envie d'un restaurant intimiste à souhait ? Avec une qualité en cuisine et un service irréprochables ? La lumière est tamisée et le serveur est aux petits soins. Toutes les conditions sont réunies pour qu’elle vous dise (et redise) oui ! 

  • Comment commencer à 2 et finir à 3 ?

    Cette année c’est la bonne : vous avez décidé de la (et de vous) surprendre ! La Saint-Valentin c’est une bonne occasion pour explorer de nouveaux horizons, et autant commencer franchement. Dans ce Temple du libertinage, la soirée sera aquatique, acrobatique, lubrique !

  • Comment faire d’une pierre deux coups ?

    En lui offrant un cours de pole dance. Chez Eden Studio elle apprendra à allier sport et séduction. Aérienne et sensuelle, mardi soir, c’est elle qui tiendra la barre ! 

  • Comment lui faire comprendre que vous avez la flemme de prendre soin d’elle ?

    En lui offrant un soin chez Baitong Thai Relax. N’hésitez pas à l’accompagner : pour une fois que vous avez la possibilité de lui offrir plus de 30 minutes de plaisir, vous n’allez pas vous en priver ! 

  • Comment l’amener jusqu’au 7ème ciel ?

    L’Auberge de l’Ile Barbe propose un menu spécial Saint-Valentin en 6 étapes afin de guider votre Belle tout au long de la soirée : de la dentelle, un peu d’épices, une belle poitrine et de l’exotisme pour qu’à la fin du dîner, tous ses sens soient en éveil. L’établissement ne dévoile pas la 7ème étape, mais libre à vous de poursuivre la soirée dans la suite Prestige ...

     

L'avis des paumés

0 commentaires