04 78 28 49 47 Bouchon de l'Opéra 11, rue des Capucins
Lyon 69001
  • 4/5
  • 31 avis
  • Menu : 21 - 25 €
  • Ouvert après 23h
  • Connexion wifi
  • Bouchon
  • Décoration originale
  • Privatisation pour groupes

L'avis du Petit Paumé

  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010

A sa porte, il affichait complet ; heureusement que j'avais pensé à réserver ! Sitôt assise, je ne savais où donner de la tête. Mes oreilles étaient attirées par Luce et son fils qui me vantaient leurs quenelles, mes narines par les andouillettes au Saint-Marcellin qui passaient près de moi, mes yeux par les ustensiles vintage et la collection de cochons en porcelaine qui servaient de décoration. C'est finalement mon ventre qui l'a emporté, achevant ce repas avec le matefaim au pralin chaud. 

Coup de coeur
On est servi même quand on arrive à 22 h

M.Tétissien et son fils Didier dînaient souvent au Bouchon de l'Opéra pour apprécier la bonne cuisine lyonnaise. Bouchon dans lequel le jeune M.Tenssil aidait parfois sa mère Luce. Ces derniers ont d'ailleurs décoré le restaurant à leur image, parsemant les murs de vieilles louches et autres spatules. On y croisait aussi Georges D. Ployé qui contentait tout le monde avec son traditionnel tablier de sapeur. Tous y appréciaient les quenelles même s'il leur arrivait de les trouver frugales. 

Maman, plusieurs fois tu m’as demandé de t’emmener dans un véritable bouchon lyonnais mais j’attendais le bon... Je l'ai enfin trouvé ! Dans un décor comme chez Mamie, on découvre des mets typiques et raffinés dans de la vaisselle chinée. La soupe de gaude au Saint-Marcellin y est délicieuse, la quenelle exquise et que dire des ris de veau ! Je sais que tu redoutes les ambiances guindées mais pas de ça ici : seule la cuisine y est gastronomique. Tu vas adorer !

Coup de coeur
Les vieux ustensiles de cuisine accrochés aux murs

Recette pour un bon bouchon. Dans une salle aux murs décorés de vieux ustensiles de cuisine, prenez une nappe à carreaux et asseyez-vous tranquillement à une table. Choisissez un gratin d’andouillettes au saint-marcellin ou un cuny aux échalotes. Accompagnez-le d’une bonne bouteille de vin et savourez. Laissez votre estomac reposer quelques minutes et finissez par un matefaim aux pralines. Saupoudrez le tout de la gentillesse du patron. C’est prêt. Vous êtes au Bouchon de l’Opéra.

Informations complémentaires
Le cuny est l’appellation lyonnaise de l’onglet de boeuf 
Cuny aux morilles ? Gaude aux queues d’écrevisses et volaille ? Ces plats ne résonnent pas encore en vous comme une délicieuse symphonie ? Prenez place, côté cour ou côté cuisine. Prenez le temps d’apprécier ce décor authentique. Laissez-vous emporter dans un crescendo de saveurs d’antan. N’ayez crainte, le chef d’orchestre est attentif à chaque note de sa partition. Vos papilles et vos yeux garderont longtemps le souvenir de cette mélodie lyonnaise.
Coup de coeur
Les moustaches du patron !
Pierre et Thérèse sont de vieux habitués. Ils viennent au Bouchon de l’Opéra pour la diversité des spécialités, aussi bien lyonnaises que bressanes, et pour l’ambiance décontractée. L’accueil familial du chef et de ses deux enfants rend le service attentionné et spontané. Marre des quenelles étouffe-chrétiens, du tablier de sapeur gras et de l'andouillette qui reste en travers de la gorge ? Eh bien, ici, c'est fin, c'est très fin et après ça on n'a plus faim !
Après avoir chanté toute la soirée, la cigale cantatrice se trouva fort dépourvue quand l'heure du dîner fut venue. Elle s’installa dans ce bouchon, où elle put voir la fourmi s’activer dans la cuisine ouverte. La cigale arrêta de se mirer dans les grands miroirs quand on lui apporta une délicieuse soupe de Gaude et un copieux gratin d’andouillettes au saint-marcellin. Moralité : vous avez chanté ? Et bien mangez maintenant !
A leur arrivée, les spectateurs sont un peu surpris par la décoration rustique encore inachevée. Le magicien des lieux présente le programme des réjouissances lyonnaises en détaillant ses tours les plus inédits : soupe de gaude aux écrevisses, matefin et gratin d’andouillette au Saint-Marcellin. La cuisine est ouverte sur la salle, les spectateurs sont aux premières loges pour apprécier les talents de l’artiste. On se lève pour applaudir le magicien, seul sur scène du début à la fin. Chapeau l’artiste !

Votre avis

  • Menu
  • Déco
  • Services
  • Qualité / Prix

L'avis des internautes

Angélique Jallais PETIT DEBUTANT 20 octobre. 2016

Ma meilleure adresse !

Deux fois que je vais manger là-bas, et à chaque fois au top. La carte offre peu de choix mais on sent qu'il s'agit de produits frais et de qualité. C'est très copieux, très bon, et la patronne autant que le serveur sont super sympas.
Un vrai bouchon lyonnais sans le côté "piège à touriste".

  • Menu
  • Déco
  • Service
  • Qualité
Vincenzo69 PETIT CANUT 11 juin. 2016

C'est juste TOP !!

Très bon bouchon lyonnais ! C'est toujours un plaisir de voir Stéphane oeuvrer en cuisine ! Merci à Flo et Edwin pour l'accueil toujours parfait ! Je recommande grandement !!

  • Menu
  • Déco
  • Service
  • Qualité
Nita PETIT CANUT 16 mars. 2016

Reste une bonne adresse de bouchon lyonnais

Le Bouchon de l'Opéra est une bonne adresse pour ceux qui veulent manger dans un bouchon sans prétention. Le service est familial et on y a bien mangé ! Peut être juste faire attention à l'espace entre les chaises car il m'arrivait de me faire bousculer. Sinon, bouchon au top !

appou69 PETIT DEBUTANT 27 octobre. 2015

Géniale !!!

Pour commencer je souhaite souligné l'article encore trop " recherché " par ceux qui font les avis du petit paumé . Arrêter de faire des jeux de mots pourris et de l'humour pas drôle et faite un article que les gens peuvent comprendre .
Bref ,

Pour parler du restaurant cela fait des année que nous y allons rien a changer . La nourriture y est toujours excellente ( en particulier la quenelle de brochet qui n'est pas frugale mais serte beaucoup plus légère que les étouffe chrétien de quenelle que vous trouver ailleurs ) et le cuisinier fais son travaille avec passion .
Service familiale nous nous y sentons comme chez nous , et le caractère de la patronne , une vraie mère lyonnaise , fait le charme de se restaurant .

Tout y est fait avec amour et passion . cela fait maintenant 10 ans que nous y allons et n'avons JAMAIS été déçu .

Un des rare vrai bouchon de lyon pour nous .

  • Menu
  • Déco
  • Service
  • Qualité
Clément Fourgeau PETIT DEBUTANT 04 octobre. 2015

Excellent

Lancés entre copains dans une tournée découverte des bouchons lyonnais, nous avons appréciés le Bouchon de l'Opéra pour l'accueil chaleureux dans une salle décorée d'ustensiles de cuisine qui annoncent la couleur !
La qualité et quantité des plats typiques lyonnais nous a comblée !
Pour exemple, la soupe de gaude est un vrai régale, de même que le reste de la carte !

Avis publié depuis l'application Petit Paumé
Sautefort PETIT DEBUTANT 20 mars. 2015

Quelle déception !

Depuis le temps qu'on m'en parlait, en bien ! Ce fut plus que médiocre.
Nous étions 5
- 2 tabliers de sapeur : couleur marron foncé plus que cuits difficiles à mâcher
- 1 quenelle : pas du tout gonflée qui nageait dans une sauce très liquide
- 1 rognon + ris de veau aux morilles : rognon pas dénervé, ris de veau trop cuit et élastique, 2 minuscules morilles sans goût qui se noyaient dans une sauce-bouillon très liquide.
5 raviers (la spécialité maison !) : un mélange étonnant de hareng, de (petits) lardons, d’œufs plus que durs et surtout de croutons (?) bourratifs.
Ce bouchon me fait penser aux pièges à touristes du vieux Lyon; Indigne de la Presqu'île.
Pas moyen d'obtenir une assiette de saucisson ! A Lyon ?
Quelle déception !

  • Menu
  • Déco
  • Service
  • Qualité
Vous aimerez aussi : Le Mercière Bouchon
Vous aimerez aussi : Café Comptoir Abel Bouchon
Vous aimerez aussi : Bouchon des Berges Bouchon
Veuileez fsdsqfsdfdsqf